MMA – Sean O’Malley va remonter dans l’octogone cet automne pour se confronter au fighter classé 1er de la catégorie bantamweight.

L’annonce de cet affrontement prévu pour le 22 octobre à Abu Dhabi a suscité la surprise. Depuis sa défaite face à Marlon Vera, il était reproché à Sean O’Malley de ne pas assez sortir de sa zone de confort, en ayant notamment accepté des affrontements contre Kris Moutinho ou encore Raulian Paiva. Après un no contest face à Pedro Munhoz, le fighter aux cheveux colorés va directement affronter Petr Yan, 1er du classement. Sean O’Malley n’en n’est cependant qu’à la 13e place. Mais ce chiffre pourrait-il finalement lui porter bonheur ?

27 ans, 17 duels

Interviewé par Yahoo Sports, Dana White s’est confié sur l’avenir de Sean O’Malley à l’UFC : « Il n’y a qu’une seule façon de le découvrir. Quand vous y pensez, si vous pensez à O’Malley, ce dernier a 27 ans. Il se bat depuis longtemps. Ce gamin est dans la fleur de l’âge en ce moment. En octobre, ce sera le bon moment. Il n’est plus qu’à quelques mois, il aura 28 ans. Lui, il a 17 duels professionnels à son actif, il aura 28 ans en octobre, il est prêt. »

SUR LE MÊME SUJET :

1m80, 61 kilos

Dans cet affrontement, Sean O’Malley aura au moins l’avantage de mesurer 10 centimètres de plus que son adversaire. Une différence de taille qui lui a notamment valu des facilités à remporter des duels face à des athlètes en dehors du classement. Toutefois, il est légitime de se demander si une confrontation entre deux fighters aussi éloignés dans le classement est judicieuse ou non. En battant le numéro 1, le prodige originaire du Montana pourrait avoir droit à un title shot. Et nombreux sont les athlètes qui attendent leur tour dans la catégorie.

Partager cet article

SourceYahoo Sports
Crédits photosUFC / Youtube

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Nemraude

    Ça risque d’être trèèès chaud mais let’s go Sean !

    Répondre