Judo – Un champion olympique condamné à 16 ans de prison pour meurtre.

Champion olympique de judo, Naidangiin Tüvshinbayar, a été condamné à 16 ans de prison pour le meurtre de son ami d’enfance. La sentence est tombée ce lundi 1 er août. Après un procès qui a secoué la Mongolie pendant plus d’1 an, le tribunal de Khan-Uul a reconnu Naidangiin Tüvshinbayar coupable du meurtre de Erdenebilegiin Enkhbat, star nationale en lutte mongole (Bokh).

Une icône du Judo en Mongolie :

Véritable légende en Mongolie, Tüvshinbayar était adulé depuis son sacre olympique en 2008 aux Jeux de Pékin. Un titre qui a fait de lui le premier (et encore le seul aujourd’hui) judoka mongol champion olympique. 4 ans plus tard, aux Jeux de Londres, il entre un peu plus dans la légende en devenant vice-champion olympique.

SUR LE MÊME SUJET :

Il lui aurait asséné plusieurs coups jusqu’à lui ouvrir le crâne :

C’est en avril 2021 que tout bascule. Alors qu’il est à la tête du Comité olympique mongol, il est accusé du meurtre de Erdenebilegiin Enkhbat. Un lutteur de renom dans cette république de 3 millions d’habitants. D’après les autorités, le meurtre se serait déroulé début avril 2021, dans le cadre d’un dîner un peu trop arrosé entre membres du Parti démocratique. Le judoka, visiblement en état d’ébriété, aurait attaqué son compatriote à l’aide d’un objet et lui aurait asséné plusieurs coups jusqu’à lui ouvrir le crâne. La victime décéda à l’hôpital fin décembre après un coma de plusieurs mois. La nouvelle provoqua une onde de choc dans tout le pays. Par ailleurs, la figure quasi sacrée de l’ancien champion olympique de 2008 s’effondra complètement. En pleine course pour les Jeux de Paris 2024, cet incident entache sérieusement l’image du judo en Mongolie.

Partager cet article

Sourcefrancsjeux
Crédits photosYouTube / Olympics

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.