MMA – Sean Strickland vise un title shot en 2022 et pense qu’Israel Adesanya sera toujours champion quand il y parviendra. 

Classé septième chez les middleweights, Sean Strickland pourrait se rapprocher d’un title shot en cas de victoire contre Jack Hermansson le 5 février. Devant lui, seuls Jared Cannonier et son prochain adversaire n’ont pas encore affronté le champion Israel Adesanya. Un contexte qui lui est favorable. 

Dans tous les cas, l’identité du prochain challenger devrait être connue en début d’année 2022. Jared Cannonier affrontera Derek Brunson lors de l’UFC 270 du 22 janvier. 

« Si Brunson gagne, je pense que je devrais avoir le title shot si je bats Jack. Mais si Cannonier gagne, il le mérite » a déclaré Strickland lors d’un entretien accordé à MMA Junkie. « Si Brunson gagne, nous avons déjà vu cela (contre Adesanya). Je pense donc que je devrais l’avoir. Whittaker ne battra pas « Izzy » (le 12 février). Sans vouloir te vexer, Whittaker, tu es un p*tain de sauvage. Je suis un fan, mec. Mais il ne va pas le battre. »

« Je suis l’un des gars qui s’entraînent le plus durement à l’UFC et je ferai tout ce que je peux pour obtenir un title shot. Si cela arrive, alors c’est parti « Izzy ». Je suis prêt p*tain. Mais assure toi de faire un cycle de repos avant. Car je ne vais pas t’apporter un soutien-gorge si tu ne fais pas le bon cycle », a-t-il ajouté.

SUR LE MÊME SUJET :

Strickland fait ici référence aux soupçons de dopage qui ont plané sur le Nigérian après son match contre Paulo Costa. L’apparence de son pectorale droit, assez proéminent, avait suscité des critiques. Cependant, il a toujours passé les tests anti-dopage sans encombre. 

« « Izzy » est un grand fighter. Il vient du kickboxing. Mais avez-vous déjà vu un athlète avec une gynécomastie pour une autre raison que celle-là ? A part lui, avez-vous déjà vu un gars de l’UFC qui fume de l’herbe et qui a une gynécomastie ? Jamais ? Tu ne peux pas, parce que ça n’arrive pas à moins que tu te trompes de cycle.  C’est un fait. On le sait tous. Mais indépendamment de ce fait, « Izzy » est un p*tain de grand fighter. On le sait. C’est le match que je veux », a poursuivi Strickland.

« « Izzy », je vais venir chez toi, mec. On pourra regarder des dessins animés et tu pourras me mettre de la testostérone dans le cul. Je le ferai avec toi. Allons-y, p*tain. Avec une aiguille, je pense que tu fais ça au niveau de l’estomac, non ? C’est là que tu le fais, l’estomac ? C’est toi l’expert en stéroïdes, p*tain », a-t-il conclu.

Partager cet article

SourceMMA Junkie (YouTube)
Crédits photosSean Strickland (Twitter)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.