Shapeheart

Aujourd’hui c’était le test du produit running dédié au téléphone : Shapeheart. Sur le site, on peut trouver la description suivante : « Pour ceux qui ne peuvent pas se passer de musique…
Pour les fans de Strava, Runtastic, Nike Running…
Pour ceux qui seraient perdus dans GPS. Découvrez les seuls accessoires de sport avec une pochette magnétique détachable
Pour accéder à votre téléphone en un seul geste. »

Personnellement, courir en musique, même si ce n’est pas très prudent parfois, est quelque chose que j’apprécie. Et évidemment, j’utilise Strava pour me suivre. Bref, je suis dans la cible pour faire le test de ce nouveau produit. Et très curieux de voir s’il tient toutes ses promesses. Entre nous, courir sans aucune appréhension de voir tomber son téléphone, et de maudire le designer de la pochette trop grande ou trop petite, est un doux rêve… Donc trêve de discussion et allons dévaler les quais de Bordeaux avec ça !

La mise en place est simpliste : un brassard adaptable qui vient s’enrouler autour du bras. Et deux gros aimants sur la face extérieure… Ok. Vraiment costaud ces aimants ou pas … ? Toute la question est là.

À noter que le brassard dispose de deux tailles, bodybuilder et petit bras trouveront leur bonheur. J’enfile mon téléphone dans la pochette magnétique prévue à cet effet.

Des points positifs : il existe deux tailles de pochettes, donc les petits et grands téléphones auront leur maison à eux. Et surtout, le plastique qui protège le téléphone permet réellement une utilisation du téléphone ! Pas besoin d’appuyer 3 fois sur l’écran pour espérer une bonne préhension. T’appuies, ça fonctionne. Point.

Dernier détail d’importance, même s’il peut sembler anodin : tous nos chers téléphones sont de marques et de réalisation différente. Ce qui implique que les sorties prises Jack peuvent être situées un peu partout. Shapeheart a pensé à tout ! De petites incisions sont présentes à divers endroits ce qui fait que vous n’avez pas une sortie toute bien faite, mais plusieurs, réparties à divers endroits. Malin.

Bon, maintenant on va voir si tout cela tient bien en place. Suspense … le moment tant attendu arrive, j’approche la pochette magnétique contenant le téléphone sur les aimants du brassard. Et là… CLAP ! C’est fixé, on en parle plus. De vrai de vrai.

Tu peux bouger, sauter, courir, t’agiter, les aimants tiennent. Et même pour retirer le téléphone des aimants, c’est pas si simple ! Soulagement.

Durant l’utilisation, tout est fluide. On peut mettre des écouteurs, regarder son écran d’un clin d’œil, prendre son téléphone en main facilement et rapidement (joie !), le repositionner aussi vite. Vraiment un grand bonheur et une facilité déconcertante. On en viendrait à se demander pourquoi ça n’a pas été créé avant ?

Bref, Shapeheart tient toutes ses promesses. Le téléphone est maintenant totalement intégré sans aucun souci dans nos runs à tous. Plus de crainte de le voir tomber, mal positionné, de devoir se passer de musique ou de se perdre parce qu’on ne peut pas regarder son GPS. Le tout dans un design sobre et élégant. Rassurant et utile, Shapeheart apporte encore un petit plus à nos sorties running. Merci Shapeheart, et hâte de découvrir la prochaine innovation 😉

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here