Joel Embiid Sixers Raptors Game 6

Alors que le coronavirus perturbe la NBA, les Philadelphia Sixers avaient prévu de ne pas payer leurs salaires entièrement. La franchise recule.

Propriétaire des New Jersey Devils (NHL) et des Philadelphia Sixers (NBA), Josh Harris avait prévu une baisse de 20% sur le salaire de ses 1500 employés. Une réduction de salaire « volontaire ». Avec l’arrêt de la NBA, la décision du dirigeant était motivée par la volonté de ne pas avoir à se séparer de certains de ses salariés. Malheureusement pour le milliardaire, cela est très mal passé, notamment sur les réseaux sociaux.

Harris a donc fait marche arrière, et présenté ses excuses : « Notre engagement a été de faire de notre mieux pour que tous nos employés travaillent dans cette situation très difficile… Après avoir écouté notre personnel et nos joueurs, il est clair que ce n’était pas la bonne décision. Nous avons changé de décision et paierons à ces employés l’intégralité de leur salaire. C’est une période extraordinaire dans notre monde – contraire à ce que la plupart d’entre nous ont déjà vécu – et les décisions commerciales ordinaires ne suffisent pas pour répondre à ce qui se passe en ce moment. À notre personnel et à nos fans, je m’excuse de m’être trompé. »

L’insider ESPN Adrian Wojnarowski a précisé que les membres du front office et du coaching staff « étaient en colère » suite à la directive… et pas prêts à accepter cette baisse de 20%. Certains dirigeants des deux équipes, dont le General Manager des 76ers Elton Brand, avaient toutefois accepté cette baisse de 20%. Joel Embiid s’est félicité de la décision du propriétaire et a invité les fans à passer à autre chose : « Concentrons-nous sur la lutte contre ce coronavirus maintenant. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here