C’est le nouveau scandale policier aux États-Unis. Arrêté par la police de Milwaukee en janvier, le joueur NBA des Bucks Sterling Brown a été victime de violences honteuses.

D’abord questionné concernant un stationnement illégal, Sterling Brown a vite déchanté. Entouré par des policiers de Milwaukee et sans provocation, il se faisait ensuite immobiliser. L’un des policiers criait alors « Tase-le ! Tase-le ! Tase-le! » et ce qui devait arriver arriva. La vidéo de cet incident, qui a eu lieu le 26 janvier dernier, vient d’être dévoilée par la Police de Milwaukee. À noter que toutes les charges qui pesaient sur le joueur ont depuis été abandonnées.

Le Chef de la Police du Milwaukee, Alfonso Morales, a déclaré : « Je suis désolé que l’événement ait atteint ce niveau ». Désormais, Sterling Brown prévoit de porter plainte contre la Police de Milwaukee. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la défense de la police s’annonce compliquée. Même le maire de la ville a réagi : « Je vais laisser la vidéo parler d’elle-même, mais oui, j’ai vraiment de l’inquiétude après avoir regardé cette vidéo. » Le Journal Sentinel, média du Wisconsin, a appris que le premier officier à avoir arrêté Sterling Brown a été suspendu… 2 jours. Les deux autres officiers, qui ont fait escalader la situation, ont été suspendus 10 et 15 jours.

SUR LE MÊME SUJET :

Garé sur une place handicapée lors de l’incident, Sterling Brown a décidé de s’exprimer : « Mon expérience en janvier avec le département de police du Milwaukee fut mauvaise et ne devrait arriver à personne. Ce qui aurait dû être une simple contravention de stationnement s’est transformé en une tentative d’intimidation policière, suivie de l’utilisation illégale de la force physique, y compris le fait d’être menotté et tasé, puis illégalement arrêté. »

[tweet https://twitter.com/WISN12News/status/999419106628722693]

Partager cet article

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *