STREETS OF RAGE : un des premiers Beat’em All

Retour sur Streets of Rage, mythique jeux-vidéo

Avant les God of War, les Batman Arkham Knight, les Devil May Cry et autre Bayonetta, il y avait Streets of Rage : un des premiers Beat’em All méritant son nom au Hall-of-Fame des jeux vidéo, au côté de la fameuse série des Golden Axe.

C’était en 1991 que SEGA nous offrait cette petite merveille sur MegaDrive (Genesis pour les intimes). Le principe est simple : la ville est à feu et à sang sous le contrôle du syndicat du crime et vous êtes un des trois derniers courageux membres des forces de police à vouloir changer la situation. Pour accomplir votre mission vous n’avez que vos poings et éventuellement un ami (un mode 2 joueurs est présent).

Dès l’ouverture du jeu la magie opère, la bande-son du jeu étant tout bonnement magnifique et les graphismes d’une excellente qualité pour l’époque. Attendez-vous donc à prendre énormément de plaisir à libérer les rues des odieux criminels mais attendez-vous aussi à y laisser quelques cheveux tellement certains passages sont difficiles (mention spéciale aux deux acrobates du stage 5).

Streets_of_rage

Les plus courageux arriveront peut-être jusqu’au Big Boss du syndicat, en haut de sa tour au stage 8 et même à voir la cinématique de fin bien méritée mais ce ne sera pas sans un peu d’entraînement, ni sans passer par l’écran de Game Over alors qu’il ne restait que 2 pixels de vie à l’ennemi qui vient de vous terrasser.

Je vous laisse donc découvrir d’abord cette fameuse ouverture (lien ci-dessous) et vous invite à dépoussiérer vos MegaDrive ou à récupérer un petit émulateur sur vos super PC, smartphones et tablettes et à découvrir cette expérience. Le stage 7 à lui seul en vaut la peine : vous battre sur un élévateur contre des dizaines d’ennemis avec les sommets de New York modélisé en mode année 90 sur une musique inoubliable… Quel jeu peut se targuer d’en offrir autant ?

 

by Tamanoir

1 Discussion on “STREETS OF RAGE : un des premiers Beat’em All”