Les Patriots remportent le Super Bowl LI en prolongation après le comeback du siècle

Quel match, mais quel match ! Enterrés à la mi-temps, les New England Patriots de Tom Brady sont revenus de nulle part pour remporter le Super Bowl LI face aux Atlanta Falcons.

Ainsi la franchise du Massachusetts a connu un début de match très compliqué. Menés 0-7, puis 0-14 et 0-21 par les Falcons, les Patriots sont revenus. Un premier field goal de Stephen Gostkowski leur permet de péniblement remonter 3-21. C’est l’heure de la mi-temps.

Après un show impressionnant de Lady Gaga, le match pouvait reprendre. Les Falcons, bien décidés à s’imposer, poursuivaient le travail. Tevin Coleman puis Matt Bryant avec l’extrapoint permettaient à Atlanta de s’envoler 3-28. Matt Ryan déroule et on se dit qu’il est en passe de briser la malédiction des MVP aux Super Bowls… C’est la dernière fois du match que les Falcons marqueront des points. À ce moment là, le pourcentage de chance de victoire de la bande à Ryan est de 99.4% !

Un touchdown de James White permettra aux Patriots de clore le troisième quart avec 19 points de retard (9-28). 1 field goal (Gostowski), 2 touchdowns (Danny Amendola et James White) et deux conversions à deux-points plus tard (White et Amendola) plus tard, les Patriots égalisent 28-28. Pour la première fois de l’histoire du Super Bowl, il y aura une prolongation. La règle est simple : le premier qui marque un touchdown remporte le match.

Coup de chance pour les Patriots, la pièce tombe du bon côté et ils ont donc l’occasion d’attaquer. La mythique franchise ne se manquera pas. Après 8 plays, c’est James White qui délivrera New England. Victoire finale 34-28. Les Patriots viennent de réussir le plus gros comeback de l’histoire du Super Bowl. Il n’auront mené qu’au moment de la victoire…

À 12-28, New England avait 0.4% de chance de gagner le Super Bowl LI.

La paire Tom Brady – Bill Belichick remporte son 5e Super Bowl et le quarterback soulève un quatrième trophée de MVP de la Finale NFL (43/62, 466 YDS, 2 TDs, 1 INT). La révélation James White termine avec 14 réceptions (record au Super Bowl) et 3 TDs. Légendaire, tout simplement.

Photo By: playactionsqueeze.sportsblog.com