TJ Dillashaw explique pourquoi il n’affrontera pas Demetrious Johnson

Pour l’UFC 227, TJ Dillashaw défendra sa ceinture bantamweight Cody Garbrandt. Pourtant, on aurait pu avoir un combat de légendes contre Demetrious Johnson. Ça ne s’est pas fait.

Champion flyweight depuis l’instauration de la catégorie à l’UFC, Demetrious Johnson n’a jamais cédé son trône. Il possède ainsi le record de défenses de ceintures à l’UFC avec 11. Pourtant, le combattant américain ne passionne pas les foules. Bien trop en avance par rapport à la concurrence, Mighty Mouse est tout simplement trop fort.

Dana White et TJ Dillashaw, tout frais champion bantamweight, avaient donc proposé un challenge intéressant pour celui que certains osent appeler le « GOAT » : un superfight en flyweight. Ainsi, Killashaw serait descendu d’une catégorie pour challenger Johnson. Malheureusement pour les fans, Demetrious a refusé…

En amont de l’UFC 227, le 4 août à Los Angeles, Dillashaw est revenu sur ce rendez-vous manqué : « Je ne sais pas vraiment. Je pense que c’est une bonne question pour Demetrious Johnson. Peut-être voulait-il de l’argent garanti. Peut-être qu’il n’était pas prêt à parier sur lui-même sur les numéros pay-per-view. Mais pour moi, les fans voulaient le combat, l’UFC voulait le combat. Tout le monde sait que je le voulais. Je respecte Demetrious Johnson en tant que personne et en tant qu’athlète et c’est en quelque sorte pourquoi je le chassais. Il a cette cible dans le dos. Il a ce statut de numéro 1 du classement pound-for-pounrd que je veux prendre. Non seulement pour l’argent sur un gros combat, mais pour l’héritage. Je chasse vraiment cette position. Donc, vraiment je pense que c’est une question pour lui, pourquoi cela ne s’est pas vraiment passé. »

Demetrious Johnson sera lui aussi sur la carte de l’UFC 227 contre Henry Cejudo. Un combat qui n’intéresse pas grand monde… puisque DJ s’était imposé contre le champion olympique 2008 sur une démonstration au premier round. Difficile de passionner les foules après un premier duel autant à sens unique. La solution serait peut-être pour Demetrious Johnson de monter en bantamweight. Ainsi, il garderait sa ceinture en cas de défaite et prendrait moins de risques… On espère en tout cas qu’il ajoutera du panache à sa carrière dans les prochains mois. En tout cas, Dillashaw n’abandonne pas : « Ce combat est devant nous, nous devons nous en inquiéter. Et nous en parlerons après le combat de l’UFC 227. »

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
NBA, NFL, UFC & more !
Photo By: The Mac Life

Leave A Comment

Your email address will not be published.