Tom Duquesnoy à Londres : une victoire et beaucoup de questions

Hier soir, Tom Duquesnoy faisait son retour pour l’UFC London. Il repart avec la victoire et c’est l’une des seules choses positives à retenir.

Avec pour objectif assumé d’être champion UFC dans les prochaines années, Tom Duquesnoy nous inquiète. Porte-drapeau du MMA Français avant la déferlante Francis Ngannou, le FireKid a rebondi à Londres. Il s’impose ainsi face à Terrion « pas de page Wikipédia » Ware par décision unanime 29-28, 29-28, 30-27. Un verdict qui a suscité de nombreuses interrogations, notamment sur le 30-27. Le Français a assez nettement perdu le second round et est loin d’avoir rassuré…face à un adversaire qui ne devait pas lui poser beaucoup de problèmes.

À chaque offensive de l’Américain, on s’inquiétait pour le Français. Visuellement, sa défense ne rassure pas. Aussi, si ses low-kicks ont fait merveille, sa tendance à brawler s’est encore confirmée. Enfin, on ne peut s’empêcher de souligner cette terrible baisse d’intensité lors du troisième round. Fraîchement parti de JacksonWink MMA et installé à Vegas, tout en faisant la promotion de sa minisérie, Tom n’avait peut-être pas pleinement la tête au MMA ? Bref, si la victoire est le principal, il reste de nombreux points à améliorer. « Le niveau est élevé à l’UFC. Nous presque tous au même niveau, ça se joue sur de petits détails et l’état de forme. C’est ce que fait la différence en combat. » a dit Duquesnoy

Photo By: UFC
1 Discussion on “Tom Duquesnoy à Londres : une victoire et beaucoup de questions”

Leave A Comment

Your email address will not be published.