Tom Duquesnoy remporte la victoire pour son retour !

À l’UFC London, Tom Duquesnoy faisait son grand retour après sa première défaite dans l’organisation. Un come-back réussi !

Premier round : Tom Duquesnoy commence son combat avec un low-kick. Grâce à ses feintes, il trouve la cible pour sa deuxième tentative de low-kick. Pour ce tout début de combat, les mouvements font merveille. Ses lowkicks sont extrêmement efficaces. Plus les secondes passent, plus Duquesnoy prend confiance. Au milieu du premier round, il met son premier coude. Il commence toutefois à se faire toucher. Sur une grosse droite, il répond durement à Ware. Après une tentative infructueuse de takedown, le frenchie a bien rebondi. Le round se termine toutefois avec Duquesnoy sur le dos. Vigileant, Ware a su attraper son pied lors d’une tentative de kick et le mettre au sol. Premier round remporté par notre Français !

Deuxième round : La deuxième reprise repart sur un rythme élevé. Duquesnoy semble avoir un peu ralenti dans ses mouvements. Toutefois, ses leg-kicks font toujours le travail. En Anglaise, Ware prend le dessus et trouve son rythme. Le combat est arrêté quelques secondes pour un coup dans les parties du Français. Finalement, en transition, Tom Duquesnoy se retrouve sur le dos. Heureusement, Ware ne fait pas trop de dégâts malgré quelques coudes…

Troisième round : Duquesnoy recommence avec ses low-kicks pour l’ultime reprise. Il fait mine de provoquer le Français pour de nouveaux kicks. Le Firekid reste concentré. Tom réussit à défendre la tentative de mise au sol de son adversaire. De retour au centre de la cage, les deux combattants semblent touchés physiquement. Le Frenchie bloque à nouveau la tentative de takedown de son adversaire. Si le rythme a clairement baissé, les deux fighters tentent en striking. Le Firekid se montre toutefois imprécis sur cette fin de combat. Ware répond avec une nouvelle tentative de mise au sol, en vain. C’est terminé ! Le combat ira donc à la décision. 29-28, 29-28, 30-27, Tom Duquesnoy l’emporte par décision unanime. On ne va pas se mentir, le 30-27 est légèrement surprenant.

Photo By: UFC

Leave A Comment

Your email address will not be published.