Jon Jones UFC weigh in

À nouveau contrôlé positif au Turinabol, Jon Jones pourra toutefois combattre ce samedi 29 décembre contre Alexander Gustafsson en main-event de l’UFC 232.

Jon Jones tiendra bien sa place pour l’UFC 232. Toutefois, l’événement ne se tiendra pas comme prévu à Las Vegas, mais à Los Angeles. En effet, suite à un contrôle positif de Jon Jones au Turinabol le 9 décembre dernier, la Commission athlétique du Nevada n’a pas souhaité lui accorder de licence. Ayant été contrôlé positif à la même substance présente dans son organisme le 28 juillet 2017, Bones ne sera pas poursuivi par l’USADA (l’agence américaine antidopage) cette fois. En effet, pour l’agence, le Turinabol présent dans l’organisme du combattant n’est qu’un résidu de celui de juillet 2017. Plus d’un an et demi après ce contrôle positif, l’explication surprend. En effet, les doses de Turinabol étaient extrêmement faibles (60 picogrammes), tout comme celles de 2017. Il est donc difficile d’imaginer que celles-ci restent aussi longtemps dans l’organisme..surtout quand on connaît les effets du produit.

Connu pour ces effets bénéfiques dans les prises de masses durables, le Turinabol est également utile dans les weight-cut et périodes de sèche. C’est ce que nous explique le journaliste américain Dave Meltzer. Le stéroïde anabolisant permettrait ainsi de conserver sa puissance en période de weight-cutting. Cela pourrait expliquer les deux contrôles positifs de Jones, entre une multitude de contrôles négatifs… à chaque fois dans des périodes proches du combat. Ce fut un jour avant l’UFC 214 en 2017 et 20 jours avant l’UFC 232 en 2018. Très prochainement, Jeff Novitzky, le représentant de l’USADA à l’UFC va s’expliquer dans le Podcast de Joe Rogan. On espère qu’il apportera des informations sur la présence du Turinabol chez Jon Jones… même en faibles quantités. Frank Mir et Tom Lawlor, contrôlés positifs dans des conditions similaires, avaient écopé de peines lourdes (2 ans). Le MMA a besoin de transparence pour l’une de ses véritables figures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here