Boxe – Jake Paul a décidé de faire monter les enchères pour les paris de son choc qui l’opposera au demi-frère de Tyson Fury.

Après des mois de suspens, on sait désormais que le cadet des frères Paul rencontrera Tommy Fury le 6 août prochain au Madison Square Garden de New York. Beaucoup de fans espèrent voir le Gypsy King dans le public. Le youtubeur a en tout cas l’habitude des paris exorbitants. Jake Paul avait par exemple déjà parié 1 million de dollars sur Amanda Serrano, qui s’était finalement inclinée face à Katie Taylor dans cette même arène de New York. S’il a perdu ce pari, il ne s’est en revanche jamais incliné sur le ring et ce à l’instar de son futur adversaire. Cela rajoute donc pas mal de suspens et les cotes risquent d’être serrées.

100 000 ?

Tyson Fury avait lancé les hostilités en voulant parier 100 000 dollars, ce à quoi le youtubeur a répondu sur Twitter : « Hé Tyson. Tu as gagné 40 millions de dollars. Ce n’est pas autant que moi. Faisons monter les enchères. Parions un million là-dessus, Tyson. Deux millions, trois millions, tout ce que tu veux, allez, une p*tain de mise. On n’a qu’à faire ça ! […] Tu sais, toi avec tes foutues 100 000 balles… Faisons un meilleur pari et mettons-y des millions. Es-tu partant ? »

SUR LE MÊME SUJET :

1 million ?

Tyson Fury a ensuite confirmé sa volonté de monter l’enchère : « Hé, Jakey Boy, j’ai entendu dire que tu voulais miser plus de 100 000 dollars. Tu réclames un plus gros pari bordel de m*rde ? Tu désires un million de dollars ? On va le faire. Fais signe à ton pote. Tu veux un million, tu l’as. […] Et au fait, Jakey, je tiens à voir ce million de dollars en dépôt, crétin. Parce que je ne pense pas que tu l’aies. Je ne parle pas de crypto. Je parle de vrais billets verts américains, p*tain de m*rde. De vrais dollars américains, pas de crypto. »

Partager cet article

SourceJake Paul / Tyson Fury / Twitter
Crédits photosGetty

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Nemraude

    Disons que l’un comme l’autre peuvent se le permettre. C’est comme si je misais 1000 balles à leurs échelles

    Répondre