En juillet prochain, Jon Jones revient à l’UFC pour défendre sa ceinture light-heavyweight face au challenger brésilien Thiago Santos.

Le 6 juillet prochain, Jon Jones revient à l’UFC pour faire face à un certain Thiago Santos. À Las Vegas, le Brésilien disputera face au GOAT potentiel le plus important combat de sa carrière. Pour la première fois dans un title-fight, Marreta a déjà commencé son trashtalk contre le champion :

« C’est son karma à porter. On se souviendra de lui en tant que dopé, on se souviendra de lui comme une personne qui conduit en état d’ébriété. Ce sont ses affaires. Je dois m’inquiéter de ne pas être dans les mémoires de la sorte. C’est sa vie, si c’est comme ça qu’il veut la vivre… ça ne me dérange pas. Comme je l’ai dit, à l’intérieur de l’octogone, son talent est indéniable. En dehors de cela, malheureusement, ce n’est pas un bon exemple. C’est ce que je pense. »

Évidemment, cette sortie ne tombait pas dans l’oreille d’un sourd, et Jon Jones réagissait directement sur Twitter : « Je n’ai fait preuve que de respect à l’égard de mon adversaire. Pourtant, ce qui fait la une aujourd’hui est sa sortie contre moi. 95% de mes adversaires insultent ma vie personnelle avant le combat, 100% d’entre eux finissent par perdre le combat. Qui est prêt pour le 6 juillet ? »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here