Fares Ziam UFC 242

C’est face à Don Madge que le jeune Farès Ziam faisait ses débuts à l’UFC. Un combat en ouverture de carte pour le Frenchie qui a parfaitement saisi l’opportunité présentée par l’UFC.

Round 1 : Madge débute avec deux low kicks puissants puis vient chercher le français en grappling. Heureusement, Ziam répond présent dans les échanges. Favori du public, le frenchie est encouragé par les spectateurs ! Il résiste parfaitement aux différentes tentatives de takedowns adverses. Après de longues minutes contre la cage, les deux hommes sont invités à rejoindre le centre par l’arbitre. Alors que Ziam se montre enclin à l’échange en striking, Madge casse aussitôt la distance et reprend son travail en grappling.

https://twitter.com/UFCEurope/status/1170341173916913668

Round 2 : Repartant aussitôt dans au contact de Ziam, Madge recommence sa quête de a mise au sol. Conscient de l’avantage du Français debout, le Sud-Africain a toutes les raisons du monde pour se concentrer là-dessus. Malheureusement pour lui, le Frenchie résiste et place même de bons genoux. Arrivant à se libérer de la pression appliquée par Madge, Ziam parvient à toucher nettement aux poings… mais cela ne dure que quelques secondes… puisque le Sud-Africain reprend son travail. Il finit même par sécuriser la mise au sol sur un slam et enchaîne avec deux puissantes frappes au sol.

Round 3 : Après une petite gueulante de son coach, Ziam repart à l’assaut… L’objectif est clair : faire parler sa boxe. Ce n’est évidemment pas de l’avis du Sud-Africain. Scotché au Smile Killer contre la cage, il dicte à nouveau le déroulé du combat ; sans pour autant parvenir à sécuriser la mise au sol. Tentant la kimura, Ziam se retrouve stoppé dans son élan… et subit un nouveau takedown. En position dominante, Madge frappe dur pour finir le combat.

Pour ses grands débuts à l’UFC, Farès Ziam s’incline logiquement par décision unanime 30-27, 30-27, 29-28.

https://twitter.com/UFCEurope/status/1170347242357587968

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here