Lors de l’UFC 242, deux porteurs de ceinture s’affrontent. Khabib Nurmagomedov, le champion lightweight fait face au champion intérimaire Dustin Poirier.

À la fin, il ne peut en rester qu’un. Lors de l’UFC 242, à Abu Dhabi, Dustin Poirier et Khabib Nurmagomedov s’affrontent pour la ceinture. Sportivement, le combat a de quoi faire saliver les fans. D’un côté, l’invaincu champion au bilan historique de 27-0. De l’autre, un challenger en pleine bourre sur une impressionnante série ! Le Daghestanais, qui part favori, fait preuve de méfiance et de respect à l’égard de son futur adversaire :

« Il m’a impressionné avec sa boxe. Avec sa plus grande allonge, je pensais que Max allait s’en servir pour la boxe, le jeu de jambes et les kicks. C’était très serré. Je pense qu’il a gagné grâce aux dommages infligés. Il mérite sa victoire. Pour moi, c’était du 55%-45%. »

SUR LE MÊME SUJET :

Vous pouvez regarder ou écouter notre podcast sur YouTube, Spotify, Apple Podcast et le télécharger gratuitement sur SoundCloud.

« Il m’a impressionné avec sa boxe ; mais la différence entre tous ses adversaires et moi… Eddie Alvarez, Anthony Pettis, Justin Gaethje, Max Holloway, Jim Miller ; de tous ces gars, personne ne peut lutter comme moi. Je vais lui mettre la pression, une bonne pression. Avec moi, il doit faire de la lutte pendant 25 minutes. Avec ces gars, c’est juste du kickboxing. Je ne pense pas qu’il soit prêt pour ça. Évidemment dans un combat, tout peut arriver, mais il n’est pas un spécialiste du KO. Il est bon en boxe, mais même s’il me donne un bon coup, je continuerai. Il doit être prêt pour 25 minutes de pression. »

https://youtu.be/3m4WOWbH9y4

Partager cet article

Tags UFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.