MMA – Jorge Masvidal défiera dans la nuit de Samedi à Dimanche le champion welterweight Kamaru Usman en main-event de l’UFC 261. Focus sur les exceptionnelles qualités possédées par Gamebred en boxe.

 Jorge Masvidal est un personnage de l’UFC, c’est un euphémisme. Le Kid de Miami, qui a grandi en enchaînant les combats clandestins (extrait ici), possède un style de combat spectaculaire allant de pair avec son extravagante personnalité. Redoutable machine à KO, il a notamment marqué les esprits de l’ensemble des amateurs de sport de combat avec ses finish spectaculaires sur Ben Askren ou encore sur l’anglais Darren Till. Street Jesus est un danger permanent pour ses adversaires, notamment grâce à son excellent niveau en boxe anglaise.

Il a disputé un seul combat en professionnel dans cette discipline. C’était en 2005, face au modeste boxeur américain Joseph Benjamin (1-11-2 à l’époque). Masvidal l’avait emporté à la décision. Une expérience de courte durée donc, qui ne traduit pas forcément son niveau actuel dans le noble art. Cette aisance que possède Gamebred à surpasser ses adversaires avec ses poings est justifiée par plusieurs facteurs. Tout d’abord, il a la chance de posséder des qualités naturelles d’explosivité lui permettant d’allier force et vitesse à chaque coup envoyé, ce qui explique son knockout power remarquable.

De plus, Jorge Masvidal consacre une part importante de ses entraînements à perfectionner son stand-up, notamment sa boxe anglaise. Son striking est sa force, et ses enchaînements réalisés lors de ses séances sont de grande qualité. Un mélange de vivacité et de spontanéité que peu de combattants de l’UFC sont capables de nous offrir, comme en atteste cette vidéo publiée sur sa chaîne YouTube.

On retrouve également le côté « street » de Masvidal dans la cage. En effet, celui-ci est capable de proposer des combinaisons peu orthodoxes, mais diablement efficaces, que l’on retrouvait chez lui à l’époque de ses combats de rue. Son charisme est aussi un gros point fort, lui qui paraît toujours extrêmement serein, même à quelques secondes de monter dans l’octogone.

Il est donc légitime de se demander si Jorge Masvidal n’est tout simplement pas le meilleur boxeur actuel parmi les combattants de l’UFC, à l’heure où boxe anglaise et arts martiaux mixtes sont plus que jamais liés, plusieurs fighters MMA souhaitant se tester dans des combats professionnels de boxe. Street Jesus a d’ailleurs lui aussi invité une star du noble art à le défier.

C’était en 2019, au micro d’Ariel Helwani « Je suis très sérieux à l’idée d’affronter Canelo Alvarez. J’ai l’impression que je peux choquer le monde. Canelo est-il un meilleur boxeur que moi ? A-t-il balancé dix mille jabs de plus que moi, car boxer est tout ce qu’il fait du matin au soir ? Oui. Mais est-ce que je peux amener des éléments auxquels les boxeurs ne sont pas habitués, qui restent dans le cadre de la boxe et qui perturbent Canelo au point de l’empêcher de développer sa boxe habituelle ? Oh que oui ! » Une confrontation qui n’a pour l’instant jamais eu lieu, mais qui n’est pas sans rappeler le combat a priori impensable entre Floyd Mayweather et Conor McGregor.

Jorge Masvidal se concentre pour l’instant sur une échéance tout autre, la quête du titre de champion du monde UFC des poids welters. Sa confrontation revanche tant attendue face à Kamaru Usman, The Nigerian Nightmare, est à suivre sur RMC Sport (disponible ici) à partir de 4h du matin dans la nuit de Samedi à Dimanche. Pour patienter, voici une compilation des plus belles victoires avant la limite de Jorge Masvidal.

Partager cet article

Crédits photosZuffa LLC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *