MMA – L’UFC 265 approche à grands pas, et le choc entre Ciryl Gane et Derrick Lewis est imminent. Le gagnant pourra ensuite affronter Francis Ngannou pour le titre.

L’épisode 2 de l’UFC 265 Embeeded Vlog Series a récemment été publié. On peut notamment y voir Ciryl Gane toujours aussi détendu à l’approche de l’échéance. L’épisode s’est principalement centré sur Derrick Lewis, actuellement dans la dernière étape de sa préparation.

La préparatrice physique de Lewis explique qu’il sera prêt à aller jusqu’au 5e round. Elle détaille : « On travaille des mouvements spécifiques. Contre des gars comme Curtis (Blaydes) on se concentrait beaucoup sur le sprawl ou sur les mouvements au sol. Mais vu que Ciryl est un gars qui reste debout, on s’est plus entraînés sur les déplacements avec plus de vitesse et d’agilités. »

SUR LE MÊME SUJET :

David Armas, partenaire d’entraînement de Derrick Lewis donne son avis sur le choc de samedi : « Honnêtement, Ciryl n’a pas encore été testé donc il n’a pas encore été mis en difficulté en MMA, dans ces combats difficiles. Derrick a été testé encore et encore depuis le début, avant même qu’il soit à l’UFC. Cette expérience va entrer en jeu, le cœur de Derrick va entrer en jeu. Le mental et le physique de Derrick sont au point. Il est inarrêtable à ce moment-là. Il y a une raison pour laquelle Francis Ngannou ne veut pas l’affronter… »

Ciryl Gane affronte Derrick Lewis en main-event de l’UFC 265, diffusé à partir de 4h du matin dans la nuit de samedi 7 à dimanche 8 à 5€ avec le Pass Combat (disponible dès samedi 10h ici).

Pour rappel, Ngannou et Lewis se sont déjà affrontés en 2018 dans une performance très controversée. L’Américain s’était imposé à la décision, mais les deux hommes n’avaient échangé au total que 31 frappes sur 15 minutes. En cas de victoire de Lewis à l’UFC 265, Ngannou aurait le droit à sa revanche cette fois-ci pour défendre son titre de champion.

Partager cet article

SourceUFC
Crédits photosYoutube : UFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Arthur Dumas

    N’importe quoi Ngannou démonte Lewis tranquille la raison c’est que le manager de Ngannou a négocié un salaire à la hausse c’est ce qui a fait trainer les choses c’est tout.

    Répondre