UFC 270 – À Anaheim, Californie, se disputait le choc le plus important de l’histoire du MMA Français entre Ciryl Gane et Francis Ngannou.

Devenu champion UFC en mars 2021, Francis Ngannou voyait son ancien coéquipier Ciryl Gane devenir champion intérimaire en août 2021. Quelques mois plus tard, les deux hommes se retrouvent, pour la ceinture suprême.

Round 1 : Francis Ngannou débute en mettant la pression, et Ciryl Gane va directement au clinch. C’est ensuite au tour du Predator d’inverser les rôles avec un clinch contre la cage. Pour se sortir de la pression, le Français claque un coude de bas en haut. Très mobile, Gane fait bien déjouer la pression du champion. Sur un coup de pied retourné, il touche puissamment au corps. Pris en clinch par Ngannou, « Bon Gamin » inverse les positions et maintient son adversaire contre la cage. Le champion tente alors des puissantes frappes en anglaise pour finir la reprise, sans trouver la cible.

Round 2 : Toujours bondissant, Gane fait face à un Ngannou qui semble commencer à fatiguer. Tournant autour du champion, le Français touche en kicks au corps et aux jambes. De son côté, le Predator semble attendre la faille pour une puissante explosion. Il commence cependant à se faire toucher en Anglaise ! Sur un coup de pied retourné, Gane touche Ngannou à la tête. Le champion ne bronche pas. Toujours si peu actif, le Predator se concentre sur des attaques en boxe anglaise à la tête. Évitées par le Français.

SUR LE MÊME SUJET :

Round 3 : Ngannou feinte en jab pour débuter, mais ne déclenche pas. C’est sur un contre du jab de Gane, qu’il touche. Sur une tentative de kick du Français, le champion intercepte et réussit un puissant takedown. Ngannou cherche à le maintenir dur le dos, et à progresser. Extrêmement vif, Gane parvient à se relever. Les deux hommes se retrouvent ensuite au sol suite à une projection du champ, pour se relever immédiatement. En sortie de clinch contre la cage, Bon Gamin claque un puissant coup de coude retourné. Ne trouvant pas le succès debout, Ngannou change de niveau avec succès et sécurise le takedown.

Round 4 : Ciryl Gane touche en low-kicks pour commencer, puis varie avec un jab piston ! Toujours aussi mobile, il domine nettement le champion en volume. Ce dernier s’en remet à la lutte pour chercher et réussir une nouvelle mise au sol. Toujours le travail des mains de Gane lui permet d’éviter le ground and pound. Le Français se relève finalement, puis est à nouveau mis au sol sur une projection. Sur le dos, il parvient toutefois à bien contrer la progression du champion.

Round 5 : Très actif pour débuter cette dernière reprise, Ciryl Gane touche avec un coude puissant. Il enchaîne avec un jab qui fait mouche suite à quelques feintes. Le Français poursuit son ascendant avec une mise au sol ! Cherchant la clé de talon à plusieurs reprises, il fait face à un champion qui ne bronche pas ! Après une nouvelle tentative avortée, Gane se retrouve sur le dos, sans pour autant laisser la place au ground & pound. 48-47, 48-47, 49-46 victoire de Francis Ngannou par décision unanime.

Partager cet article

Crédits photosUFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Des

    A la lecture des résumés des round il n y en a que pour Gane, on pourrait même croire qu il a gagne le combat! Mais non les gars réveillez vous, c est finit! Toute la promo PRO gane depuis des semaines était vraiment boring… Gane a perdu et le champion est méritant ! Mais pas uniquement grâce à ce combat mais grâce à sa volonté uniquement et non pas grace à cette salope de lopez!

    Répondre
  2. Max FC

    Gane gagne les deux premiers rounds, mais ça se complique au troisième et quatrième car personne n’attendait Ngannou au contrôle du sol (faire du non combat à la Usman). La clé de talon est presque passée pour Gane mais hélas beaucoup de puissance en face… Pour moi Gane aurait du sécuriser le dernier round et jouer à la touche pour s’imposer par décision.

    Répondre
  3. Des

    Du non combat a la usman? Regarde les combats de usman, il a justement puncher comme du ngannou ! Ces 2 champions usman et ngannou se sont bien trouvés! Ils sont intelligents, ils sont méritants! Ngannou a neutralisé le jeu de Gane avec un game plan parfait! Si il n était pas allé au sol, gane aurait couru tout le match et il aurait scoré des jabs ridicules! Ngannou a été exceptionnel il l a slammé méchamment et a aussi inversé le take down de Gane au 5ème avec une technique rarement aussi bien exécutée! Quel champion !!!

    Répondre
  4. Guy

    Pourquoi tant de haine ? La salop…Lopez ? Normal et logique que la sueur supporte un Combattant français, qui plus est pour le titre suprême
    Bravo a ngannou pour cette victoire intelligente. Pour gane, cette victoire sera un apprentissage accélérée

    Répondre
  5. Des

    La haine c est Lopez qui l incarne. Ok pour la promo du français c est compréhensible! Mais Lopez aurait vraiment brillé dans l ombre mais il n a pas su rester humble et à entraîné ses fighters a leur perte au pire moment a 2 reprises.écoutez bien Lopez parler, aucun coach ne parle autant de lui même, c est à gerber ! Voilà pourquoi autant de haine. En cas de défaite il devait s y attendre! Regarder Lopez lors de sa dernière interview la sueur, il nous demande, je cite “de le détester pour augmenter sa puissance” voilà pourquoi il récolte ce qu il a semé

    Répondre
  6. Greek

    A vous lire on dirait que Gane a gagné. C’est vraiment gerbant ce chauvinisme de pacotille, vous pouvez pas avoir la moindre objectivité. C’est pour cela que les Américains seront toujours au dessus de nous

    Répondre
  7. Max FC

    Oui, du Usman quand il était chiant à regarder avec son contrôle contre la cage. Cependant, je ne dis pas que c’est évident à faire et la victoire de Ngannou est indéniable. Débout c’était loin d’être fou, en grappling non plus… Il fait la différence grâce une force brute tout simplement incroyable qui complique sérieusement les choses pour Gane et l’épuise petit à petit. Les jabs à distance de Gane ont l’air de faire mal vu la tête de Ngannou quand il se les mange, les coups de coudes et autres coups de pied retournés étaient juste magnifiques. J’espère qu’il va apprendre de cette défaite et revenir encore plus fort, il était vraiment proche de la prendre cette ceinture!

    Après crier au chauvinisme le fait de soutenir un athlète français, c’est typiquement le genre de mentalité qui fait que l’on a un publique de merde en boxe en françe (suivez mon regard).

    Répondre