Eddie Alvarez - 

Fraîchement retraité du MMA, Conor McGregor laisse pourtant de nombreux observateurs en plein questionnement. Retour en arrière.

Le 19 avril 2016, un mois après sa défaite contre Nate Diaz, Conor McGregor écrivait sur Twitter, « j’ai décidé de prendre ma retraite jeune. Merci pour l’argent. On se retrouve plus tard ». Dans le même temps, le Notorious ne se rendait pas à la Conférence de Presse de l’UFC 200, événement où il devait combattre Nate Diaz. Le 21 avril, soit deux jours après son annonce fracassante, il publiait dans un communiqué : « je ne suis pas à la retraite ».

Il revenait ainsi le 20 août 2016 pour l’UFC 202. Une revanche qui cassait tout contre Nate Diaz : plus gros pay-per-view de l’histoire à l’époque (1.65 million), plus gros salaire hors bonus (3 millions). Son petit coup de pression avait fonctionné. Il était même reparti avec la victoire, suite à cette véritable guerre. Trois mois plus tard, le 12 novembre 2016, lors de l’UFC 205 au Madison Square Garden. Le Mystic Mac challengeait et battait le champion lightweight Eddie Alvarez. Là encore, le succès était au rendez-vous avec 1.3 million de pay-per-views et un nouveau gros salaire à la clé. Tout ça pour vous écrire que la dernière fois que Conor prit sa retraite, il fit finalement deux combats dans les sept mois suivants ! L’UFC sait désormais quoi faire pour que sa poule aux oeufs d’or revienne : payer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here