À partir du 11 juillet prochain, l’UFC se lancera dans quatre événements sur la Fight Island d’Abu Dhabi. Les hostilités sont lancées.

Pour ses combattants internationaux (et pas présent sur le territoire américain), l’UFC devait organiser des événements hors des États-Unis. C’est là qu’est venue l’idée de la Fight Island. Ainsi du 11 au 25 juillet, l’organisation fera quatre événements, dont un pay-per-views sur Yas Island, à Abu Dhabi. Pour l’occasion, toutes les infrastructures habituelles sont déplacées aux Émirats arabes unis et des mesures exceptionnelles sont prises. Bref, l’UFC organise quelque chose d’unique dans l’univers des sports de combat.

Sur 15 jours, ce sont 47 combats qui se dérouleront sur les Émirats. Très attendue des fans, la Fight Island permettra aussi de faire avancer quatre catégories avec pas moins de quatre combats pour le titre : Usman vs. Burns (welterweight), Volkanovski vs. Holloway 2 (featherweight), Yan vs. Aldo (bantamweight) et Figueiredo vs. Benavidez 2 (flyweight). Ça méritait bien un trailer dantesque.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here