Jordan Burroughs

Parmi les meilleurs lutteurs de la planète et après une véritable masterclass sur Ben Askren, Jordan Burroughs intéresse l’UFC.

À 30 ans, Jordan Burroughs chasse son second titre olympique. Après une décevante neuvième place à Rio, l’Américain ne vise que l’Or à Tokyo. Quadruple champion du Monde et sextuple vainqueur de la Coupe du Monde de lutte, le monsieur est tout simplement la référence de son sport depuis 2011. Lundi dernier à New York, dans un duel contre Ben Askren, il a rappelé à tout le monde la marge qu’il avait sur le meilleur lutteur de la catégorie welterweight de l’UFC… en lui collant un 11-0. Deux fois champion de Division 1 NCAA, le bonhomme a terminé son bilan universitaire avec 128 victoires, 20 défaites. Bref, le monsieur domine son sport… et depuis un moment.

Évidemment, la question du MMA commence à se poser. Daniel Cormier, Henry Cejudo et Ben Askren, tous membres de l’équipe américaine de lutte aux Jeux Olympiques 2008, ont parfaitement réussi le changement de discipline. Pour Burroughs, une petite excursion serait la solution privilégiée : « J’aimerais bien. Je veux juste me battre une fois, c’est tout. Je veux un combat. Pour moi, il ne s’agit pas du statut de combattant, ni de la gloire, ni de l’argent. Je veux juste laisser mes mains faire les coups et voir de quoi je suis fait. »

Quel que soit son choix, Jordan Burroughs a réussi à obtenir l’intérêt de l’UFC, et de son Président Dana White : « Je suis toujours intéressé par, vous savez, ces gars qui sont considérés comme les meilleurs athlètes, peu importe ce qu’ils font, voulant venir à l’UFC. Évidemment, je serais très intéressé. » À suivre…

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here