UFC Fight Night 94 – Michael Johnson fracasse Dustin Poirier

Retour sur le main event de l’UFC Fight Night 94 à Hidalgo : Dustin Poirier vs. Michael Johnson. Un combat qui a tenu toutes ses promesses.

Dans le main-vent, les deux contenders lightweight auront envoyé. Johnson (17-10 MMA, 9-6 UFC), qui sort de deux défaites d’affilée, commencera par attaquer très très fort. Alors que Dustin Poirier (20-5 MMA, 12-4 UFC) commence à rentrer dans le rythme, Johson balancera une combinaison des familles. Droite, gauche des familles pour knock-down Poirier et la finition tout en puissance au sol pour le TKO. Avec cette victoire au premier round en 1 minute 35, Johnson se relance complètement.

« J’étais dos au mur et je devais obtenir une victoire éclatante. Je l’ai fait et j’en suis très heureux » – Michael Johnson au micro de Fox Sports 1

Ce combat était véritablement un « do or die » pour Michael Johnson. Soit il restait parmi les mecs qui comptent en lightweight ou alors il allait disparaître dans l’oubli.

Durant toute la semaine, il aura multiplié le Trashtalk pour faire craquer Dustin Poirier. Au-delà du « un contre un » c’est la rivalité entre deux des plus grosses teams du circuit qui était exacerbée lors de ce combat. Les Blackzilians d’un côté (Michael Johnson, Rumble, Belfort, Eddie Alvarez…) et American Top Team de l’autre (Poirier, Tyron Woodley, Amanda Nunes, Mark Hunt…). Comme contre Conor McGregor, on a pu voir que Poirier était trop chétif face au Trashtalk. Uniquement sur la défensive et avec des répliques digne d’un écolier, il est clair qu’il partait dans les meilleures dispositions…

Comble de l’affront, Michael Johnson se permettra un taunting aussi inutile qu’irrespectueux juste après le KO. Plus tard dans la nuit il dira « j’ai été très émotif tout au long de la semaine. Je tiens à présenter mes excuses à Dustin ».

Avant sa défaite, Poirier dominait avec 5 victoires consécutives depuis sa montée en lightweight. Retour à la case départ pour lui. Michael Johnson qui restait sur deux défaites face à Nate Diaz et Beneil Dariush, n’avait pas combattu depuis 9 mois.

« Je veux ma prochaine victime. N’importe qui dans la catégorie, je viens pour le titre. Je veux être à New York, ramenez-moi n’importe qui «  – Michael Johnson.

Attention à ne pas se brûler les ailes. Les autres grosses perfs de la soirée ici.

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
Écrit NBA, Football, NFL, MMA, sport en général et culture.
Photo By: UFC
1 Discussion on “UFC Fight Night 94 – Michael Johnson fracasse Dustin Poirier”

Leave A Comment

Your email address will not be published.