Robert Whittaker

En main-event de l’UFC Fight Island 3, Robert Whittaker affrontait Darren Till pour le prochain title-shot chez les middleweights.

Ayant réussi ses débuts chez les middleweights face à Kelvin Gastelum, Darren Till revenait face au numéro 1 du classement Robert Whittaker. Ancien champion de la catégorie et battu par Adesanya lors de sa dernière sortie, l’Australien voulait retrouver la victoire pour s’offrir une potentielle revanche. De son côté, le Gorilla souhaitait confirmer après sa victoire maîtrisée sur KG.

Round 1 : Sur la première collision, Robert Whittaker est mis knock-down sur un coude de Darren Till en contre. Les deux hommes se relèvent ensuite avec un Britannique qui maintient la pression. Avec ses feintes, Till perturbe énormément son adversaire et trouve sa gauche.  De son côté, après avoir traversé l’orage, Whittaker commence à travailler en low-kicks.

Round 2 : Sur un crochet du gauche, Whittaker bien la tentative de coude de son adversaire.  Sur une overhand, du droit cette fois, l’ancien champion met knock-down le Gorilla ! Maintenant Till sur le dos, l’Australien travaille bien en ground & pound.  Le Britannique finit par se relever mais encaisse de nombreux low-kicks sur sa jambe d’appui. Les deux hommes multiplient les feintes.

Round 3 : Il y a toujours énormément de feintes. Chacun cherche la meilleure opportunité. Till cherche son fameux bras arrière. De son côté, l’ancien champion tente son fameux head-kick du droit. Changeant de niveau, Whittaker touche son adversaire en sortie de tentative de mise au sol.

Round 4 : L’Australien continue son travail sur la jambe d’appui adverse. Sur une collision en coude, Till sonne Whittaker et enchaine mais l’ancien champion récupère très rapidement ! Le numéro 1 au classement change de niveau sans parvenir à valider le takedown mais il continue d’instaurer de l’incertitude.

Round 5 : Dans la réaction depuis le début du combat, Till doit être plus actif pour valider la décision. De son côté, Whittaker continue d’appliquer la recette avec une grande variété dans les attaques. Après avoir reçu un puissant coude sur la tempe, l’Australien valide enfin le takedown ! 48-47, 48-47, 48-47, Robert Whittaker s’impose par décision unanime.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here