Le run fou de Vitor Belfort en 2013 – Bisping, Rockhold, Henderson

En 2013, pour son troisième run à l’UFC, Vitor Belfort réalisera un véritable chef-d’œuvre en s’offrant Michael Bisping, Luke Rockhold et Dan Henderson, à la suite et par KO.

En 2013, Vitor Belfort sort d’une défaite contre Jon Jones pour la ceinture Light Heavyweight. Pourtant, le brésilien avait failli faire tomber le légendaire américain par soumission avant lui-même de se faire soumettre par americana. The Phenom décide donc de descendre chez les middleweights pour montrer qu’il n’a pas dit son dernier mot à 36 ans. 2013 sera ainsi une année brutale.

« Quand il a mis KO Luke Rockhold, quand il a défoncé Michael Bisping et qu’il a mis KO Dan Henderson, il était une putain de création scientifique. Un entraînement incroyable et une vie dédiée au MMA ainque la mentalité incroyable et féroce du combattant et vous obtenez Vitor Belfort. Ensuite, vous aviez la testostérone synthétique et vous obteniez un monstre. Jusqu’à aujourd’hui, je pense que le Vitor de cette époque était l’un des combattants les plus effrayants de l’histoire de ce sport. » – Joe Rogan

Sous TRT et plus imposant que jamais, Belfort commence ainsi sa tournée le 19 janvier 2013 lors de l’UFC on Fox et en main-event contre Michael Bisping. Le champion actuel de la catégorie middleweight se fera tout simplement explosé sur un head-kick puis sera fini au sol. Bilan de l’opération : Victoire par TKO de Belfort et un Bisping qui aura failli perdre un œil (véridique).

Le 18 mai, c’est Luke Rockhold alors champion du Strikeforce, qui allait affronter Belfort pour son premier combat à l’UFC. Le posterboy du MMA se souviendra longtemps de son dépucelage dans la plus grande organisation au monde. Il sera ainsi victime d’un surpuissant Spinning Heel Kick au cours du premier round. Bilan : Victoire par KO de Vitor Belfort et une deuxième défaite en carrière pour Rockhold.

Le 3 novembre, toujours en main-event, le brésilien bouclait cette immense année 2013 en affrontant Dan Henderson. Vainqueur du premier duel par décision unanime, 7 ans plus tôt au Pride, Hendo représente toujours un important challenge. Complètement déchaîné, Belfort réussira à knock-down Henderson en jab après une minute de combat. Si l’américain réussit à se sortir du ground & pound, un head-kick surpuissant le fera retomber, pour la dernière fois. Bilan : Victoire par TKO de Vitor Belfort et revanche prise face à la légende.

L’interdiction de la TRT par la Nevada Athletic Commission en février 2014 mettra fin à ce run extraordinaire et éloignera Belfort de l’UFC pendant 2 ans. À son retour en 2015 et un KO contre Henderson, son corps avait changé. On retiendra toutefois qu’en 2013, il aura enchaîné le champion middleweight actuel, le champion middleweight déchu et enfin le dernier challenger et double champion du Pride.

Photo By: Montage La Sueur
1 Discussion on “Le run fou de Vitor Belfort en 2013 – Bisping, Rockhold, Henderson”

Leave A Comment

Your email address will not be published.