Becky Lynch WWE

Pour WrestleMania 35, Becky Lynch fera partie du premier main-event féminin de l’histoire de la plus grosse soirée annuelle de la WWE.

Dans la nuit de dimanche à lundi, Ronda Rousey, Charlotte Flair et Becky Lynch s’affrontent en main-event du WrestleMania 35. La grande gagnante repartira avec les titres Raw et SmackDown. A 32 ans, l’Irlandaise Rebecca Quin aka. Becky Lynch aka. The Man, est une petite miraculée. Si l’Irlandaise fait aujourd’hui partie du trio féminin qui sera au coeur de WrestleMania 35, c’est parce qu’elle a réussi une véritable prouesse marketing ! Grâce à un savant mélange de réseaux sociaux et de réinvention de son personnage, elle est devenue l’une des favorites des fans.

Le 3 avril dernier, elle se servait de Twitter pour adresser un message à sa rivale : « Ronda Rousey, tu as dit que ta mère t’a uniquement montré comment gagner, mais jamais comment perdre. Eh bien, ce dimanche, The Man va t’apprendre ce que ta mère ne t’a pas enseigné. »

Signé par la WWE en 2013, après une longue période d’inactivité pour une grave blessure à la tête, et d’abord passée par NXT, elle rejoignit le roster principal de la WWE en 2015. Ce n’est que trois ans plus tard, avec ses débuts en tant que « The Man » qu’elle devint une superstar ! En effet, selon Lynch, elle est le meilleur catcheur de la WWE, hommes et femmes confondus. Elle est donc The Man (le bonhomme, le patron en VF). Les fans accrochent véritablement avec cela. En 2018, elle disait d’ailleurs pour justifier ce statut : « Je suis la plus victorieuse de toutes les Superstars, à Raw et à SmackDown, en 2018. J’ai remporté le plus de matchs. C’est pourquoi je suis l’homme du vestiaire féminin, mais aussi du vestiaire masculin. »

Au-delà de son autopromotion à succès, elle est devenue la figure de proue de la « Women’s Revolution » à la WWE. S’il est à la mode de mettre les femmes en avant, l’organisation sait aussi que cela rapporte. Aujourd’hui, Lynch est ce renouvellement alors que les hommes cherchent la next-gen (non, ce n’est pas Roman Reigns)! Façon Stone Cold Steve Austin, elle est ce que la WWE avait toujours cherché : une vraie badass apparue naturellement. N’ayant pas besoin d’être sexy malgré ses atouts, elle s’éloigne du cliché de la catcheuse. À WrestleMania 35, elle tentera de valider ces derniers mois impressionnants face aux deux taulières désignées par l’organisation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here