C’est Aaron Rodgers lui-même qui a créé le dernier jeu dans le huddle

Les saisons passent et Aaron Rodgers s’affirme comme l’un des quarterbacks les plus talentueux de l’histoire. Dernier exemple en date contre les Cowboys.

Lors du divisional round, les Green Bay Packers affrontaient les Dallas Cowboys et oui, la franchise du Wisconsin a fait tomber le monstre. Un exploit portant la signature du double MVP des Packer : Monsieur Aaron Rodgers.

À 31-31, alors qu’il ne reste plus que quelques secondes à jouer, Rodgers réussira à envoyer une passe de 36 yards magique pour une réception tout aussi exceptionnelle de Jared Cook. Il faut savoir que c’est le quarterback lui-même qui a dessiné cette action dans le huddle.

Au moment où Green Bay jouait sa saison, son joueur fétiche a donc pris ses responsabilités. Grâce à cette action, Mason Crosby qualifiera son équipe sur un ultime field-goal à 2 secondes de la fin de la rencontre.

Le journaliste Robert Klemko s’est vu confier par Randall Cobb que le jeu n’était même pas dans le playbook de Green Bay. Toujours selon le receveur, c’est le quarterback qui a dit à ses coéquipiers quoi faire.

Sur la route du Super Bowl, les Packers vont retrouver les Atlanta Falcons et leur escouade offensive affolante. Si sur le papier, on peut douter des chances de succès de Green Bay, la seule présence d’Aaron Rodgers suffit pour créer l’exploit. Après la défaite face aux Redksins, le 21 novembre dernier, les Packers présentaient un bilan de 4-6. La franchise était alors en crise et Rodgers se montrait toutefois rassurant (pour ESPN) « Je pense vraiment que nous pouvons gagner nos six derniers matchs. L’attaque fonctionne mieux ». Depuis, Green Bay vient d’enchaîner 8 victoires de suite. Le quarterback a bouclé sa saison avec 4428 yards, 40 touchdowns/7 interceptions et 4 touchdowns à la course. Nouveau moment de vérité le week-end prochain.

Photo By: Fox

Leave A Comment

Your email address will not be published.