Lors du match de l’année, les Packers font tomber les Cowboys

Le choc de ce divisional round a tenu toutes ses promesses et finalement les Cowboys, meilleur bilan de la conférence, ne peuvent que s’incliner face au génie d’Aaron Rodgers.

Pour leur premier match de playoffs, Ezekiel Elliott (24/38, 302 YDS, 3 TDs, 1 INT) et Dak Prescott (22 courses, 125 YDS)rêvaient sans doute d’une autre issue. Malheureusement pour eux Aaron Rodgers et Mason Crosby étaient en très grande forme.

Ainsi le début du match sera clairement à l’avantage des Green Bay Packers. Après un premier field goal réussi par les Cowboys (0-3), Dallas se prendre 21 points de suite. Le nouveau touchdown de Ty Montgomery (11 courses, 47 YDS, 2 TD) semble signifier une victoire très tranquille des Packers.

Pourtant, juste avant la mi-temps, le légendaire Dez Bryant (9 REC, 132 YDS, 2 TD), redonnera l’espoir aux Cowboys. À 13-21, l’espoir n’est que de courte durée pour Dallas puisque Aaron « Le Chirurgien » Rodgers repart à l’attaque dès le début de la seconde période. Le QB envoie tranquillement Jared Cook (6 REC, 104 YDS, 1 TD) dans la End-Zone pour redonner de l’air aux Packers : 13-28.

Dans le quatrième quart, les Cowboys tentent un ultime baroud d’honneur et ça fonctionne. Dak Prescottn n’ayant plus rien à perdre, retrouve son jeu. Jason Witten puis Dez Bryant puis Dak Prescott (conversion à deux-points) permettent aux Texans de revenir 28-28 !!!

Deux field goals de plus de 50 yards (!) pour Mason Crosby (Green Bay) et Dan Bailey (Dallas) permettront aux deux équipes de rester à égalité. Puis, puis Aaron Rodgers et un peu de magie sont arrivés. À moins de 12 secondes de la fin de la rencontre, le quarterback envoie une petite bombe à Jared Cook qui réalise une réception d’anthologie, sur la ligne ou presque.

Mason Crosby peut ensuite tenter un nouveau field goal de 51 yards et il le met ! Victoire 31-28 des Green Bay Packers.

Portés une nouvelle par un Aaron Rodgers des grands soirs (28/43, 356 YDS, 2 TDs, 1 INT), les Packers ont montré qu’ils pouvaient faire tomber n’importe qui. Les Falcons sont prévenus, tout est possible avec le pokémon rare.

Photo By: @NFL
3 Discussions on
“Lors du match de l’année, les Packers font tomber les Cowboys”

Leave A Comment

Your email address will not be published.