M.I.A plus que jamais engagée avec son nouvel album AIM

La chanteuse britannique M.I.A signe en cette rentrée son grand retour avec un 5e album intitulé AIM. Une nouvelle production engagée dans la crise des migrants.

Ca y est, l’un des albums les plus attendus de cette rentrée voir de cette année est enfin là. Avec AIM, la chanteuse M.I.A continue son parcours militant. Un opus magistral et engagé qui fait parfaitement écho à la tragédie qui se passe en ce moment en Europe avec la crise des migrants.

Diplo (matique) & politique

Pour son 5e album, M.I.A britannique d’origine tamoule propose une nouvelle fois de la pop militante. AIM est un cri du cœur face à l’une des situations géopolitiques les plus dramatiques depuis 60 ans. Véritable problème auquel les dirigeants européens ne trouvent pas de solutions, la crise des réfugiés syriens fait écho à une partie de la vie de la chanteuse. Durant son enfance, elle a dû fuir le Sri Lanka à cause de la guerre et se réfugier en Inde puis au Royaume-Uni.

Aider les migrants est devenu le principal combat de M.I.A depuis ces dernières années. Rare artiste mainstream à s’engager autant, la chanteuse est même allée dans un camp de réfugiés en Grèce cet été pour voir de ses propres yeux les conditions misérables dans lesquelles vivent les migrants.

Un engagement qui s’entend dans cet album notamment avec le single Borders dévoilé l’an dernier. On se souvient encore du clip coup de poing qui a accompagné ce titre réalisé par M.I.A elle-même. Ainsi tout AIM est centré sur les réfugiés, grande cause depuis ses tous débuts en 2005 et son album Arular produit par Diplo. Présent depuis les débuts de la chanteuse, le DJ et membre de Major Lazer revient sur cet opus avec un magnifique remix de Bird Song. Diplo n’est pas le seul qui a contribué à AIM, Skrillex (Go Off), BlaqStarr (Bird Song) ou encore Surkin de Gener8ion (The New International Sound Part.II). Niveau featuring, c’est Zayn Malik, ancien membre de One Direction qui casse la baraque sur le magnifique Freedun.

PSG enculé

AIM est donc un concentré de hits dont seule M.I.A a le secret. Auteur de l’un des tubes les plus mythiques des années 2000 Paper Planes (B.O de l’oscarisé Slumdog Millionaire), la chanteuse (qui ne se considère pas comme chanteuse) autodidacte est une championne pour marier rythmes « orientaux » et pop occidentale.

Engagée, M.I.A, n’en reste pas moins mainstream. Mais c’est malheureusement très rare de voir ses 2 termes associés dans la musique aujourd’hui surtout pour arriver au niveau de la chanteuse. À maintenant 41 ans, Mathangi « Maya » Arulpragasam (de son vrai nom) aime aussi provoquer et créer le scandale. On se souvient de son doigt d’honneur lors de la finale du Super Bowl en 2012 qui avait choqué une Amérique puritaine. Plus récemment c’est avec un maillot du PSG revisité à sa façon que la britannique avait enflammé la toile. Dans le clip de Borders, on pouvait lire à la place de Fly Emirates (le sponsor principal du club de la capitale), « Fly Pirates. Ce détournement était pour elle une façon pour elle de rendre hommage aux réfugiés. Bien sûr, cela n’avait pas plus ni à la compagnie aérienne ni au PSG qui a d’ailleurs demandé des compensations financières.

Mais M.I.A s’en fout et elle a raison (elle qui n’est pas à son premier conflit) en retour elle a balancé sur Twitter le texte du Paris Saint-Germain, histoire de les enfoncer encore plus. Cette affaire lui aura permis de rentrer en contact avec Fakear pour une collaboration future.

Puissant et hyper plaisant à écouter AIM est encore une réussite qui place M.I.A comme une des artistes les plus influentes et importantes de ce début de siècle.

Pierre-Andrea

Pierre-Andrea

Journaliste chez La Sueur
Ecrit sur la NHL, le surf, le running et la culture
Pierre-Andrea
Photo By: Huck Magazine
1 Discussion on “M.I.A plus que jamais engagée avec son nouvel album AIM”

Leave A Comment

Your email address will not be published.