En main-event de l’UFC 250, Amanda Nunes affrontait Felicia Spencer dans l’optique d’une première défense de ceinture featherweight.

Depuis son impressionnante victoire sur Cris Cyborg en décembre 2018, Amanda Nunes n’avait pas combattu en featherweight. Face à Felicia Spencer, uniquement battue par cette même Cyborg, la champ-champ allait tenter de défendre son titre pour la première fois… et un peu plus entrer dans l’histoire de son sport.

Round 1 : Sur un 1-2, Spencer encaisse un puissant bras-arrière. Comme à son habitude, la Canadienne ne bronche pas. Quelques secondes, c’est un direct en contre qui l’attend. Sur le premier échange en grappling, Nunes sécurise le takedown… et contrôle au sol. Pour le moment, la championne impressionne. Spencer termine le round sur le dos, avec quelques coudes encaissés.

Round 2 : Avec un striking extrêmement aiguisé, Nunes fait mal à son adversaire. Le bras arrière passe souvent… et désormais les low-kicks, tout aussi puissants, sont là. Spencer encaisse même un deuxième takedown en fluidité. Les deux femmes se relèvent, et les bombes reprennent. La Canadienne est ouverte à la tempe.

Round 3 : Nunes maintient la même pression. Dominante debout, la championne l’est tout autant en grappling. Elle sécurise un nouveau takedown autoritaire… et ne juge pas la nécessité d’aller au sol. Spencer se relève donc… pour encaisser encore et encore.

Round 4 : En mode survie durant l’ensemble du round, Felicia Spencer subit une véritable punition. La reprise se termine sur une tentative de rear-naked choke de Nunes… son adversaire est sauvée par la cloche. Ça devient très compliqué pour la Canadienne…

Round 5 : On prend les mêmes et on recommence. Spencer est en souffrance. Jouant à nouveau la carte du grappling, elle se retrouve sur le dos et récupère un peu. La Canadienne finit par se relever, le visage tuméfié. Visiblement déterminée à s’offrir une véritable démonstration, Nunes boucle le combat avec une nouvelle mise au sol. Victoire par décision unanime de la GOAT : 50-44, 50-44, 50-45.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here