Face au géant Bob Sapp – Le jour où « Minotauro » Nogueira est entré dans la légende

S’il y a bien un combat qui a marqué la légende d’Antonio Rodrigo « Minotauro » Nogueira – et plus largement, merveilleusement illustré l’esprit du MMA – c’est son affrontement face au géant Bob Sapp. Une lutte âpre et spectaculaire entrée dans les annales du PRIDE. Retour sur un des combats les plus emblématiques de l’Histoire du MMA.

Ah, Bob Sapp. Une des curiosités les plus fascinantes à avoir fouler un ring. Avec un record en kickboxing de 12 victoires pour 17 défaites et de MMA de 11 victoires pour 18 défaites il est évident que les fans ne se hâtaient pas d’assister à ses combats pour s’émerveiller de ses qualités techniques. Plutôt, Bob Sapp a toujours été vu comme une attraction, une bête de foire imprévisible dont les sorties sur le ring ne laissent jamais indifférent. En témoigne ce qui reste probablement le moment le plus emblématique de sa carrière, un affrontement avec Mirko « Cro Cop » qui l’a littéralement laissé en pleurs sur le ring.

Alors certes il est de bon ton (et facile) de railler Sapp mais il est pertinent de garder à l’esprit le fait que bien qu’il ait toujours eu des lacunes immenses il n’hésitait pas à affronter des légendes du ring. Mieux, il parviendra à battre Ernesto Hoost, véritable légende du K-1 qu’il remporta quatre fois. Par TKO. A deux reprises. Donc non, Sapp n’est pas (qu’) un clown.

L’évènement PRIDE Shockwave a lieu le 28 août 2002 au Japon. Sapp se voit affronter Antonio « Minotauro » Nogueira. Pour ceux qui ne seraient pas familiers avec le Brésilien, petite séance de rattrapage.

Nogueira est encore aujourd’hui considéré comme l’un des tout meilleurs grapplers Poids Lourd, et comme une légende du MMA. Les fans se rappellent notamment de la ténacité hallucinante dont faisait preuve le génie du sol lors de ses combats. Une ténacité que Nogueira a dû cultiver très tôt ; en effet, suite à un accident de camion survenu lorsqu’il avait à peine 10 ans Nogueira passa quatre jours dans le coma, perdit une côte et une partie de son foie, et fut hospitalisé pendant 11 mois. Une épreuve qui lui a forgé un mental d’acier.

Nogueira est, stylistiquement, l’inverse de Sapp. Là où l’Américain mise sur la force brute et son gabarit phénoménal (196 cm pour 149 kg !) Nogueira s’appuie sur une technique au sol exquise et raffinée, et sur sa capacité hors du commun à encaisser les coups sans abandonner. C’est d’ailleurs en faisant preuve de capacités en Jiu-Jiu Brésilien éblouissantes que Minotauro s’empara du titre inaugural Poids Lourds du PRIDE. Il deviendra par la suite champion intérim de l’UFC.

Bien que Sapp soit techniquement beaucoup moins habile que Nogueira il n’empêche que son gabarit imposant présente un réel danger pour le spécialiste du sol. Chose qui va se vérifier pendant le combat. Nogueira encaissera notamment, et dans l’ordre : un piledriver qui aurait pu lui briser la nuque, des coups en ground and pound à casser des briques, et plusieurs slams de folie.

Mais il en faut plus pour terrasser Nogueira. Fidèle à sa légende, et sous les yeux ébahis et terrifiés des spectateurs, Minotauro parviendra à essuyer les assauts du géant américain sans broncher. Là où bon nombre de combattants auraient sûrement abandonné (ou auraient été conduits d’urgence à l’hôpital), Nogueira persiste et signe. Il finira finalement par triompher par clé de bras après un premier round éreintant, maintenant figurant parmi les rounds les plus dingues de l’Histoire. Le triomphe de la technique et de la persévérance face à la puissance et à la brutalité. N’est-ce pas là l’essence même du MMA ? Par Reda

Photo By: Pride

Leave A Comment

Your email address will not be published.