Bobby Gunn, la légende invaincue en combat à mains nues

Bobby Gunn est une légende du combat à mains nues, ses talents l’ont même amené à combattre de véritables stars de la boxe.

Né le 25 décembre 1973, Bobby Gunn aka. The Celtic Warrior est un féroce boxeur canadien qui se fera surtout connaître en combat à mains nues. Si sa carrière en boxe anglaise chez les professionnels est honorable avec un bilan de 21-7-1 (18 KOs), c’est son incroyable bilan en bare-knuckle qui parle pour lui.

Son bilan immaculé (de sang) de 73 combats, 73 victoires et 73 KO en bare-knuckle lui ont permis d’affronter quelques grands noms de la boxe pour repartir avec des gros chèques. Il se sera ainsi mesuré à Glen Johnson, James Toney ou encore Tomasz Adamek. Le 17 février 2017, il a même combattu et perdu par TKO contre le grand Roy Jones Junior. 

« J’ai bien aimé qu’il me défonce. » – Bobby Gunn après son combat contre Roy Jones Jr.

Ainsi ses combats à mains nues ne lui rapportent au maximum que 50 000$ (10 000$ ordinairement). Ses excursions en boxe anglaise lui permettent donc d’avoir des solides revenus malgré les défaites qui suivent. Bobby Gunn sait d’ailleurs que son terrain de prédilection n’est pas dans le Noble Art, mais bel et bien dans le bare-knuckle.

« J’ai combattu 4 fois pour le titre mondial, j’ai combattu contre les meilleurs combattants au monde. Tous ses hommes contre lesquels j’ai perdu en boxe professionnelle, je le jure devant Dieu, ne tiendraient pas 5 minutes contre moi ici (en bare-knuckle – NDLA). » – Bobby Gunn

En 2011, il organisait le premier combat à mains nues légal, dans une réserve indienne de l’Arizona, depuis 1889 contre Richie Stewart. Diffusé en pay-per-view, le duel devait rapporter 500 000$ avec les 50 000 achats attendus. Problème, plus d’un million de personnes essaieront de voir le combat, ce qui fera sauter le système de paiement en ligne. Si le combat et la victoire de Bobby Gunn étaient au rendez-vous, il pouvait dire adieu à son argent.

Aujourd’hui, Bobby Gunn ne veut qu’une seule chose : rendre le bare-knuckle légal et légitime aux États-Unis. Son fils, Bobby Gunn Jr. s’est aussi lancé dans le combat, mais plutôt dans la boxe anglaise. Son père ne veut pas que sa progéniture traverse la même violence.

Photo By: Rolling Stone
1 Discussion on “Bobby Gunn, la légende invaincue en combat à mains nues”

Leave A Comment

Your email address will not be published.