Lors de l’UFC 231, Max Holloway n’a laissé aucune chance à Brian Ortega. Transporté directement à l’hôpital après le combat, le challenger a réagi pour la première fois.

Favori des bookmakers (et de La Sueur), Brian Ortega est tombé sur un Max Holloway au sommet de son art. Revenu après un an d’absence, le champion a montré que ses problèmes de santé étaient bel et bien derrière lui. Avec sa boxe tout en volume et une défense de takedown impénétrable, il a complètement dépassé Ortega. Pour le bien du challenger, le médecin a arrêté le combat après le quatrième round. En effet, son œil gauche était fermé et il venait de se prendre une véritable punition sur cette reprise.

[tweet https://twitter.com/ufc/status/1071642951284011008]

SUR LE MÊME SUJET :

Sur Instagram, Ortega nous a donné plus d’information sur son état de santé : « Le docteur a arrêté le combat et j’étais d’accord. Malgré un nez cassé et un pouce cassé, j’étais prêt à mourir là-bas. La nuit dernière était la nuit de Max. Je reviendrai. Merci à tous ceux qui croient toujours en moi et me soutiennent. » Allumé par la boxe d’Holloway au fil des rounds, Ortega s’est pris 307 frappes…dont 290 significatives !

Partager cet article

Tags UFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Patator

    N’Gannou, Ortega, deux cas assez similaires de « nouveaux » à l’UFC qui écrasent tout sur leur passage et tombent sur un os le jour J. A croire que pour en arriver là on ne leur a donné que des seconds couteaux à moudre…

    Répondre
    • Sven Lepoitevin Descourcières

      Alistair Overeem pour Francis, Frankie Edgar pour Ortega… J’ai connu des seconds couteaux moins tranchants !
      Francis à l’époque et Ortega la semaine dernière ont mérité leur title shots. En témoigne leurs séries de 6 et 7 victoires consécutives à l’UFC, en finissant chacun le challenger n°1 de leur catégorie.
      Francis n’a pas respecté son game plan car dépassé par l’évènement. Ensuite le sang froid en boxe puis le talent en lutte de Stipe ont fini le travail.
      De son côté Ortega a fait face au Holloway des grands jours : gros cardio, grosse confiance, une boxe et une défense de takedown redoutables.
      Quand Brian touchait une fois, Max touchait trois fois. Quand Ortega cherchait le sol ou le clinch pour amener son JJB dans l’équation, Holloway le voyait venir à 10km… y’avait juste pas de place pour T-city samedi soir, point à la ligne.

      Répondre