Carmelo Anthony casse les chevilles de Nikola Mirotic et envoie le trois-points lointain

Contre les Chicago Bulls, les New York Knicks ont gagné et Carmelo Anthony a montré des vestiges du tueur qu’il était. Nikola Mirotic a pris cher.

Arrivé chez lui, aux Knicks, en héros lors de la saison 2010-2011, Carmelo Anthony a depuis déchanté. Celui qui n’avait jamais manqué les playoffs après 9 ans de carrière se retrouvait obligé de regarder la post-season 2014 à la télévision. Depuis, Melo n’a jamais retrouvé l’atmosphère unique des playoffs.

Alors que cette saison devait être celle du renouveau pour la franchise mythique, il n’en est rien. 12es de Conférence, les Knicks n’ont plus rien à jouer hormis un bon premier tour de Draft. En début de saison, on nous avait quand même vendu la « superteam » avec le trio quatuor Noah-Rose-Melo-Porzingod…

Dans le marasme ambiant, Carmelo Anthony fait toujours ses stats. Certes inférieur à ses moyennes en carrière, il tourne tout de même à 22.5 points (43.4%), 5.9 rebonds et 2.9 passes. Contre les Bulls, l’une des équipes en forme à l’Est. Il a fini meilleur scoreur de son équipe avec 23 points (9 sur 25), 7 rebonds. Sur une action contre Nikola Mirotic, il a rappelé à tout le monde qu’il reste bel et bien une solide menace offensive. Attention les chevilles.

Antoine

Antoine

Contributeur Sports US chez La Sueur
Écrit principalement sur les sports US et combats.
Antoine
Photo By: NBA

Leave A Comment

Your email address will not be published.