MMA – À 46 ans Cheick Kongo est encore en lice pour la ceinture du Bellator. Le Français veut sa revanche contre Ryan Bader.

7 Septembre 2019, Cheick Kongo vs. Ryan Bader est arrêté dès le premier round à cause d’un eye poke involontaire. Le geste dangereux interrompt immédiatement la rencontre qui se solde par un no contest. Le vétéran de l’UFC et du Bellator n’obtient pas immédiatement une revanche et affronte Timothy Johnson en France pour le Bellator 248. Il s’incline malheureusement par décision partagée devant son public. Kongo est maintenant plus revanchard que jamais et se montre prêt à vaincre Sergei Kharitonov pour accéder au title shot contre Bader.

SUR LE MÊME SUJET :

« Je veux dire, j’ai une certaine préférence sur qui je veux combattre et il est un très bon adversaire. Il a fait le tour du sport mais pour moi, je voulais la revanche avec Bader. Quand il y a une controverse dans un combat pour le titre, il y a normalement une revanche immédiate, on n’attend pas des années pour la faire. Je sais que j’ai 46 ans mais j’ai encore de l’essence dans le réservoir et je veux ce combat contre Bader. Je ne comprends pas pourquoi j’ai été écarté de la revanche. » (via BJPENN.com)

« Le fait est que je n’ai pas besoin d’une autre victoire après celle-ci pour combattre Bader. Je n’aurais même pas dû avoir à me battre une fois de plus après cette nuit parce que la fin n’était pas claire. Si j’avais perdu clairement alors j’aurais perdu, mais ce n’est pas arrivé, il n’y a pas de résultat clair. Le Bellator doit faire la revanche. J’ai besoin de refaire ce combat. Nous devons nous battre à nouveau pour la ceinture. Je me battrai contre lui dans la rue, je m’en fous. »

Ryan Bader affrontera lui Corey Anderson le 16 octobre prochain. Cheick Kongo (3e au classement du Bellator) devra à tout prix gagner contre Kharitonov le 20 août s’il veut à nouveau sa chance pour le titre. En cas de victoire, il ne sera pas garanti d’affronter Bader car Valentin Moldavsky détient actuellement une ceinture intérimaire.

Partager cet article

SourceBJPENN.com
Crédits photosInstagram Cheick Kongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.