Contre Kevin Gastelum et chez lui, à Long Island, Chris Weidman a retrouvé la victoire pour la première fois depuis 2015.

Opposé au dangereux Kevin Gastelum (13-3 MMA, 8-3 UFC), Chris Weidman (14-3 MMA, 10-3 UFC) a laissé passer l’orage pour l’emporter lors du troisième round par arm-triangle choke. En toute fin de premiere reprise, Gastelum avait pourtant réussi à mettre knock-down Weidman avec une énorme gauche. Face à un Weidman plus grand, plus fort et avec une lutte aux petits oignons, Gastelum n’a rien pu faire…

SUR LE MÊME SUJET :

Avec cette victoire, Weidman met fin à sa série de trois défaites de suite. Après avoir commencé sa carrière en étant invaincu, The All American était tombé sur Luke Rockhold, Yoel Romero puis Gegard Mousasi. Comme il l’a dit lors de l’Octagon Interview : « I’m back, baby ! » Le vainqueur du jour a également envoyé un message au champion Michael Bisping : « Cet abruti britannique qui pleure dans sa maison maintenant, je suis de retour, baby ! Je suis de retour ! Je suis le champion et tout le monde le sait ».

Pour Kelvin Gastelum, cette défaite signifie vraisemblablement la fin de ses ambitions chez les middleweights, à court terme. « Je sens que la division 170 livres est l’endroit où je veux être », a notamment dit Gastelum. En effet, il avait été dû monter de catégorie après ses multiples problèmes de weight-cutting chez les welterweights. Bien que très talentueux, son déficit en taille/poids face aux grands noms middleweight a fini par être un obstacle infranchissable…

Partager cet article

Tags UFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Patrick Cummins et sa nouvelle victoire au bout de sa vie

    […] à Gian Villante lors de l’UFC Long Island, Patrick Cummins l’a apporté par décision partagée. Une victoire […]

    Répondre