Conor McGregor – It Was All a Dream

Conor McGregor est parti de rien pour aujourd’hui être devenu le visage de son sport et en passe de faire le plus grand combat de l’histoire. Pourtant rien n’a été facile pour l’irlandais.

Depuis ses débuts, Conor McGregor a toujours gardé la même équipe, dans les bons comme dans les mauvais moments, son coach John Kavanagh et sa compagne Dee Devlin ont toujours été là. 

« Ma copine a été là depuis mes débuts. Elle m’a aidé durant toute ma carrière. Si ce n’était pas pour elle, je ne serais pas là aujourd’hui. » – Conor McGregor en mai 2016

« Elle me conduisait à la salle, elle écoutait tous mes rêves. Je ne pourrais pas faire ça si ce n’était pas pour elle. » – Conor McGregor pour VIP Magazine

Toute la collection REEBOK COMBAT disponible ici !

Conor McGregor revient de très très loin. Une semaine avant son premier combat à l’UFC contre Brimage, il récupérait 180 euros auprès des organismes sociaux pour survivre. Marcus Brimage tiendra 67 secondes lui et le Notorious repartira avec un bonus de 60 000$ pour le KO de la soirée.

Sans le voir combattre, Dana White finira par signer Conor McGregor, en grande partie grâce aux fans irlandais. Ainsi, en 2013, le President de l’UFC se rendit en Irlande pour accepter un prix de la part du Trinity College. Il sera bombardé par les fans de MMA au sujet d’un jeune prodige. Vous connaissez la suite…

Presque plus grand que l’UFC désormais et derrière un trashtalk unique, McGregor n’oublie jamais de remercier ses fans. On a tendance à l’oublier, mais il sait très bien ce qu’il leur doit et ce qu’il doit à son entourage.

Avec un bilan de 21-3 en carrière désormais, Conor McGregor sait que l’avenir lui réserve de très grands moments. Plus conquérant que n’importe quel autre combattant de l’histoire de l’UFC (quoique BJ Penn…), l’irlandais pourrait tenter un triplé du côté des welterweight. Et dire que personne ne le connaissait il y a 4 ans…

Photo By: ibtimes.co.uk

Leave A Comment

Your email address will not be published.