Critique La La Land – Damien Chazelle poursuit son extraordinaire ascension

La La Land, la comédie musicale de Damien Chazelle au casting impressionnant est une grande réussite. Une de plus pour le jeune réalisateur.

Fils du scientifique français Bernard Chazelle, Damien réussit des débuts retentissants derrière la caméra. Son premier film, Whiplash qu’il avait écrit et réalisé avait secoué les Oscars 2015 (Meilleur acteur dans un second rôle, Meilleur montage, Meilleur Mixage du son).

Avec La La Land, il confirme en étant cette fois attendu. Cette comédie musicale est portée par un casting impeccable. Ryan Gosling, Emma Stone, le surprenant John Legend et J. K. Simmons y sont parfaits et donnent à cette comédie romantique pas comme les autres un soupçon de « vrai » rafraîchissant. Version hybride de Mulholland Drive, 500 Days of Summer et A Star Is Born, La La Land est une réussite totale et méritée.

Comme Whiplash, La La Land est un projet de longue date de Damien Chazelle. Batteur de Jazz, le réalisateur voue une véritable passion pour les films musicaux. Il écrit donc le scénario de La La Land en 2010. Il faudra attendre 2015 et le triomphe de Whiplash pour que le film soit définitivement sur les rails.

La La Land nous permet donc de suivre les péripéties de Mia (Emma Stone), actrice en devenir qui sert des cafés entre deux auditions. Elle fera la connaissance de Sebastian (Ryan Gosling), passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance. Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ? Avec La La Land, on est ainsi bien loin des strass et paillettes auxquels peuvent s’attendre les apprentis artistes se lançant à Los Angeles. S’inspirant librement de son histoire, Chazelle nous livre un film magnifique.

Fort d’un budget de 33 millions, Chazelle réussira à embarquer Ryan Gosling et Emma Stone sur le projet. C’est la troisième collaboration du duo après le réussi Crazy, Stupid, Love et le décevant Gangster Squad. Toujours très complices, les deux acteurs forment un couple attachant et interprètent eux-mêmes les chansons originales. C’est là l’autre grand point fort de La La Land. La bande originale est sublime et les différentes chansons de Justin Hurwitz sont très efficaces tout en servant l’intrigue.

Visuellement somptueux, La La Land est aussi une histoire d’amour par comme les autres. Sebastian et Mia se rencontrent, se repoussent, s’attirent puis doivent composer avec les aspirations de l’autre. Entre rêve et réalité, on suit le destin bancal de ses deux protagonistes rêveurs, mais fragiles face à un monde qui semble les dépasser. Hommage à l’âge d’or d’Hollywood et aux plus grandes heures des comédies musicales, La La Land vous touchera comme rarement.

Si cela ne suffit pas à vous convaincre, sachez que le film a remporté 7 Golden Globes (sur ces 7 nominations. Un record pour la mythique cérémonie : Meilleur film musical ou comédie, Meilleur réalisateur pour Damien Chazelle, Meilleure actrice dans un film musical ou une comédie pour Emma Stone, Meilleur acteur dans un film musical ou une comédie pour Ryan Gosling, Meilleur scénario, Meilleure chanson originale et Meilleure musique de film. La La Land est également très bien parti pour les Oscars avec pas moins de 14 nominations ! Record de Titanic et Eve égalé.

Photo By: Lionsgate Movies

Leave A Comment

Your email address will not be published.