Le record de 500 kilos d’Eddie Hall a failli causer sa perte

Le britannique Eddie Hall, l’un des plus féroces compétiteurs du StrongMan a bien failli mourir après son record.

Moins connu que son concurrent islandais, Hafþór Júlíus Björnsson, Eddie Hall n’en reste pas moins un des StrongMen les plus connus au monde. À 29 ans, l’anglais rayonne comme jamais. Son année 2016 fut ainsi sa meilleure à titre personnel avec une première place au Britain’s Strongest Man et une première place au UK’s Strongest Man. Il finira aussi troisième du World’s Strongest Man. Compétition lors de laquelle il se sera disloqué les doigts. Un véritable crève-cœur pour lui. Mais il l’a promis, il reviendra plus fort en 2017 : « Ça m’a rendu affamé comme jamais et en 2017, l’or est à moi. Vous seriez prêts à parier contre ça ? 2017, l’année de la bête (son surnom – NDLA) ».

Ses records :
Deadlift – 500 kg – record du monde
Rogue Elephant Bar Deadlift – 465 kg
Squat – 405 kg
Bench press – 300 kg
Log Lift – 211 kg
Axle press – 200 kg
Leg press – 1000 kg/10 repetitions

Surtout, il a battu en juillet 2016 le record du monde en deadlift. En mars 2016, il avait déjà battu ce record en soulevant 465 kilos. 4 mois plus tard, il soulevait une demi-tonne. Une masse monstrueuse qui causera un évanouissement chez le Britannique. Malgré son mètre 95 et ses 185 kilos, le poids soulevé aura été de trop pour lui.

« Ça m’a presque tué. La pression sur mon corps était extraordinaire. Je me suis évanoui juste après. Je saignais du nez. Ce n’est pas sain de faire quelque chose comme ça. Je ne veux pas le refaire, mais si on arrive au point où quelqu’un bat le record… Eh bien, je devrai le refaire. Le titre de World’s Strongest Man est mon rêve. Je vais continuer à repousser les limites jusqu’à ce que ça arrive. Ça va arriver. » – Eddie Hall pour The Yorkshire Evening Post

Photo By: Official Strongman

Leave A Comment

Your email address will not be published.