MMA – Le Président de l’UFC n’a pas souhaité annoncer de changement concernant la rémunération des fighters.

À l’UFC, le sujet du salaire des fighters fait souvent débat. Et pour cause, seul 17 % du chiffre d’affaires du leader mondial du MMA est reversé aux athlètes. Ce qui peut paraître bas lorsqu’on compare l’organisation aux ligues de sports à balle, telles que la NBA ou encore la MLB, qui reverseraient la moitié de leur chiffre d’affaires à leurs sportifs. Les débutants seraient les premiers à souffrir de ces insuffisances. Certains rookies sont d’ailleurs contraints de conserver une activité économique parallèle afin de pouvoir se garantir un revenu décent. Cela n’en finit pas de donner lieu à des colères.

Non !

Lors d’une entrevue accordée à GQ Sports, Dana White a répondu aux critiques concernant les salaires des fighters. Loin de vouloir annoncer le changement, le Président de l’UFC a tenu des propos assez fermes : « Ça n’arrivera jamais tant que je suis là. Croyez-moi. Ces gars perçoivent une paye à la hauteur de ce qu’ils sont censés recevoir. Ils mangent ce qu’ils tuent. Ils reçoivent un pourcentage des achats PPV. Et l’argent est réparti entre tous les athlètes. »

SUR LE MÊME SUJET :

Une menace ?

En plus des critiques sur le salaire des débutants ou même des champions comme Alexander Volkanovski et Israel Adesanya, le montant des salaires pourraient bien faire fuir certains athlètes à l’avenir. Francis Ngannou a par exemple fait part de son mécontentement vis-à-vis de l’organisation. Le champion heavyweight de l’UFC dénonce la bassesse de son salaire, le manque de libertés accordées ou encore le manque d’accès aux soins de santé. Certains athlètes se tournent alors vers le PFL ou encore le Bellator, où le système de rémunération est différent.

https://www.youtube.com/watch?v=XbqByhxdZKM

Partager cet article

SourceCQ Sports
Crédits photosUFC / Youtube

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Nemraude

    Tonton Dana aime ce qu’il fait. Mais son seul but est de couler des jours heureux lors de sa retraite.
    Dur de se dire que la plus grande organisation au monde dans le domaine du MMA est sujette à ce type de polémique.

    Répondre
  2. Lanu

    Car c’est des gros fumier qui s’enrichissent sur les athlètes comme presque partout mais la c’est d’autant plus flagrant car ce sont des mafieux qui détermine et détiennent les sportifs

    Répondre
  3. Granpie

    Qu est ce qu’il entend par « ils mangent ce qu ils tient??? »
    Je ne comprends pas la nuance de ce propos, si qqun pouvait éclairer ma lanterne merci

    Répondre
    • Josh

      Ils mangent ce qu’ils tuent* En gros, les athlètes sont payés en fonction de leurs résultats dans la cage. Les plus gros tueurs touchent la plus grosse part du gâteau selon Dana White

      Répondre