MMA – Malgré ses succès, il a du mal à oublier. Alors, Daniel Cormier est-il toujours hanté par Jon Jones ?

La rivalité entre Daniel Cormier et Jon Jones est une des rivalités les plus excitantes jamais observées à l’UFC. En effet, sans fioritures, les deux hommes ne s’aimaient simplement pas. Ainsi, chacune de leurs interactions en conférence de presse était tendue et sans aucun faux-semblant. Outre cela, les deux batailles livrées par les deux athlètes auront été spectaculaires de bout en bout. Avant Jon Jones, DC n’avait subi aucune défaite dans la cage. D’ailleurs, « Bones » restera le seul à être parvenu à le vaincre et surtout à le mettre KO chez les light-heavyweights. Cela, même si ce KO n’est pas officiellement reconnu à cause des problématiques de dopage qui l’entourent. Aujourd’hui, Daniel Cormier semble toujours hanté par Jon Jones.

Le sentiment de s’être fait voler du temps

Pour l’émission « The Pivot Podcast », il est ainsi revenu sur cette rivalité passée. DC déclare : « Il me bat, puis il est suspendu pour la première fois. Ensuite, stéroïdes, échec. La fois suivante, stéroïdes, échec. C’est comme ça chaque fois que l’on s’affronte… Ce souvenir ne disparaît pas. Même s’ils disent que c’est un no contest, le public m’a vu perdre. C’est la vérité. Tout ce qu’il obtient, c’est du temps. Même à l’époque, Jon Jones faisait probablement 5 millions de dollars. »

SUR LE MÊME SUJET :

Puis DC précise ce qui le gêne. Il ajoute : « Donc Jones, en 2017, m’affronte à Anaheim. Il gagne, et obtient le titre. Après coup, ils se rendent compte qu’il est positif aux stéroïdes. Il est suspendu 18 mois, mais il a toujours son argent et il n’a que 25 ou 26 ans. J’en ai 37, 38, pour lui ce n’est qu’une année de congé. C’est facile pour lui de dire que de l’eau a coulé sous les ponts. Mais il a fait des choses à ma carrière qui ne m’ont jamais permis de m’installer… »

En somme, Daniel Cormier se sent lésé par Jon Jones. Il estime que sa carrière a été impactée par les tribulations de son rival. Comme quoi, même un Hall of Famer de l’UFC peut nourrir des regrets à tout jamais.

Partager cet article

SourceThe Pivot Podcast
Crédits photosUFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Nemraude

    C’est pourquoi si il l’a réellement en travers, il doit revenir en Heavyweight seulement et uniquement pour un combat face à Jones.

    Répondre