Denzel Washington raconte sa punchline préférée

Dans une session AMA de Reddit pour la sortie de Fences, Denzel Washington a répondu avec plaisir aux questions des internautes

À 61 ans, Denzel Washington est une légende d’Hollywood. 40 ans de carrière, 2 Oscars et un paquet de succès au cinéma, l’acteur a tout connu. Aussi et surtout, Denzel a la capacité à lui seul de porter un film. Training Day, John Q., Remember The Titans, Man On Fire, Déjà Vu, American Gangster, The Book of Eli, Flight ou dernièrement The Equalizer, autant de longs métrages qui portent la marque unique de l’acteur afro-américain.

Parmi les personnalités préférées des Américains, ses punchlines et son charisme uniques y sont pour beaucoup. Alors que sont troisième Film en tant que réalisateur Fences sortira le 22 février prochain, il s’est prêté au jeu des questions/réponses lors d’un AMA (Ask Me Anything – NDLA).

Parmi les questions posées, celles sur ses punchlines préférées ont définitivement retenu notre attention. Ainsi quand on lui demande sa réplique favorite, Washington répond : « Ce qui me vient directement à l’esprit c’est « King Kong ». Ce n’est pas forcément ma préférée, mais c’est celle que tous les gens me rappellent. Je n’en ai pas en fait. Certaines personnes viennent me voir avec « My Man » d’American Gangster, mais il n’y en a aucune à laquelle je pense souvent, car je suis déjà à la suivante. Je n’y pense pas vraiment. »

Suite à cette réponse, les internautes voulaient savoir qu’est-ce qu’il avait fait pour mettre au point le mythique « King Kong ain’t got shit on me !« . Dans Training Day, rôle qui lui vaudra un Oscar du meilleur acteur, il avait complètement improvisé cela.

« C’était complètement improvisé et je développais ça et ajoutais des éléments au fur et à mesure de la scène avec tout le monde autour. Entre l’ego d’Alonzo (son personnage dans Training Day – NDLA) et les choses réelles que j’apportais comme le SHU (Secure Housing Unit), le sang ; et Antoine (Fuqua, le réalisateur – NDLA) m’a dit « Mec, tu sais ce que tu viens de dire ». J’ai répondu « yeah », et il m’a demandé de recommencer. Mais finalement, c’est surtout l’ego d’Alonzo qui parle. »

Plus tard, on lui demande quel film il faudrait voir pour le découvrir pour la première fois. Sa réponse au-delà du côté promo en dit long : « Je dirais qu’il faut voir deux films. Fences et Man On Fire ». Réalisé par Tony Scott, réalisateur fétiche de Washington avec Antoine Fuqua, Man On Fire était le premier des films « À la Denzel ». Un long métrage a priori anodin où le personnage joué par l’acteur crève l’écran et fait entrer le récit dans une autre dimension. Au total, Washington tournera 5 fois pour le frère de Ridley Scott.

Photo By: Warner Bros. Pictures

Leave A Comment

Your email address will not be published.