Après la guerre, Deontay Wilder termine Ortiz par KO

Premier choc du mois, le combat entre Deontay Wilder et Luis Ortiz pour la ceinture WBC allait voir un invaincu perdre ce statut.

Arrivé avec plus de 10 kilos de moins que Luiz Ortiz, Deontay Wilder annonçait la couleur. Plus que jamais, il comptait sur son athlétisme pour faire la différence et s’attendait à ce que le combat dure. Dès le début du premier round, Wilder cherche Ortiz avec son jab explosif. Le Cubain parvient à bien toucher son adversaire en contre. Méfiant de la puissance de son adversaire, le champion n’hésite à reculer chaque fois que le danger se fait trop présent. La reprise se conclut par un dernier vrai échange. Pour le moment, le combat ressemble à ce qui était attendu.

Deuxième round : En cherchant à placer son bras arrière, Ortiz glisse après avoir réussi à mettre Wilder dans le coin. Un échange assez brouillon s’en suit. Sur body shot, le Cubain touche assez durement l’Américain devant son corner. Pour le moment, le champion n’a pas réussi à placer sa monstrueuse droite. Ortiz finit le round sur un très bon jab au visage de Wilder…

Troisième round : Avec sa striking defense assez poreuse, le champion nous inquiète un peu. Les jabs d’Ortiz ne passent jamais très loin et Wilder n’arrive toujours pas à placer sa droite. Le public commence à huer les deux boxeurs, très méfiants l’un de l’autre. Moins agressif qu’à son habitude, Wilder attend l’erreur, avec raison.

Quatrième round : le champion WBC se montre un peu plus actif sur ce début de reprise avec une droite qui fait mouche. Toutefois, avec un bon enchaînement droite-gauche, Ortiz fait reculer son adversaire. Il enchaîne en trouvant Wilder avec sa gauche. L’Américain finit la reprise en étant un peu frustré.

Cinquième round : Dansant autour du round, Ortiz est toujours en forme. Wilder se montre extrêmement précautionneux. En contrôle, Ortiz arrive à emmener Wilder dans le coin et attaque. Wilder répond avec un gros knockdown sur une étincelle d’athlétisme pour finir le round ! Sur son premier véritable succès, le champion a fait très forte impression. Alors qu’Ortiz semblait en confiance, il s’est pris deux droites de plein fouet !

Sixième round : Provocateur, Ortiz sait désormais qu’il peut être touché. Wilder réussit à nouveau à placer sa droite, mais cette fois le Cubain encaisse.

Septième round : Revenu sur les deux derniers rounds, Wilder commence à prendre l’ascendant. Alors que le jab de l’Americain n’est toujours pas en place, le public recommence à huer. Après deux gros rounds, l’intensité est légèrement retombée. Ça reprend enfin ! Après une droite encaissée, Ortiz trouve le right hook en contre puis bombarde Wilder. Le champion essaye de s’en sortir en clinch mais l’arbitre ne bronche pas. Finalement, le Bronze Bomber s’en sort in extremis. Il a passé toute la fin de la reprise en mode punching-ball.

Huitième round : Sur une supposée coupure, l’arbitre donne un peu de temps à Wilder pour recouvrer ses esprits. Dès le début du round, Ortiz arrive à coincer Wilder contre les cordes et repart à l’attaque. Les deux boxeurs reviennent au centre du ring. Le Cubain est beaucoup plus entreprenant. Touché physiquement, le champion semble avoir été victime du travail au corps du challenger.

Neuvième round : Le corner d’Ortiz sent le momentum « C’est ton moment ». Dominé sur les deux derniers rounds, Wilder doit se reprendre. L’Américain commence enfin à trouver son jab ! Sur une droite puissante, le champion trouve la cible. Rushant vers Ortiz pour profiter de l’opportunité, le Bronze Bomber évite le contre de peu.

Deuxième round : Les deux heavyweights se touchent au même moment mais King Kong semble le plus atteint. Wilder arrive à balancer Ortiz dans les cordes. L’américain envoie à nouveau le challenger au sol pour un véritable knockdown. Alors qu’il ne reste plus qu’une minute, Wilder termine un Ortiz en mode survie. Quelle victoire pour le champion WBC!

Plusieurs fois mis en difficulté lors de ce combat, Deontay Wilder a prouvé qu’il faisait partie du gratin. Il inflige à Luis Ortiz sa toute première défaite en carrière. Désormais avec un bilan de 40-0, dont 39 KOs, le Bronze Bomber attend le vainqueur de Joshua-Parker. Le 7e round a été le moment le plus compliqué de sa carrière professionnelle et il y a survécu.

Photo By: Bleacher Report
1 Discussion on “Après la guerre, Deontay Wilder termine Ortiz par KO”

Leave A Comment

Your email address will not be published.