Edem musique

Edem est un artiste chanteur ghanéen qui a fait ses armes en Afrique de l’Ouest entre Accra, la capitale du Ghana et Aflao, une ville frontalière avec le Togo. Très jeune, il perd ses deux parents et grandit dans un contexte très difficile, il va apprendre très tôt à être responsable en prenant soin de sa sœur, il va forger son caractère et une force d’esprit qu’on ressent d’ailleurs beaucoup dans chacun de ses titres.

 L’environnement dans lequel il grandit baigne dans le hip-hop, le dancehall, le reggae et le highlife, des registres assez différents qui l’ont poussé à élargir son univers musical. Il touche à la fois au hip-hop, à l’afro et au reggae. En 2020, Edem est un artiste à maturité, reconnu en Afrique de l’Ouest et validé dans les milieux de l’industrie musicale anglophone, il a effectué de nombreuses tournées aux USA, des collaborations comme « Toto Remix » avec Davido, sa première partie lors du concert de John Legend à Accra et ses nombreux trophées parlent en sa faveur.

Avec son nouvel EP « Moodswings », Edem veut davantage impacter le monde avec sa musique et toucher d’autres sphères comme la France et d’autres territoires du monde. C’est un projet qui veut sortir des codes. Il dédie ce projet à sa mère, une dédicace qui apporte un caractère très émotionnel et sincère au projet. C’est un artiste qui a réussi, qui vit de son art et qui peut jeter un œil admiratif sur son parcours à travers des titres comme « In Ghana » ou « KPO ». En présentant le concept de son projet, le chanteur ghanéen joue beaucoup sur les couleurs avec le premier visuel dévoilé « In Ghana » sur lequel il dévoile la phase sombre de son parcours, avec l’usage du « noir », en passant par le titre « Money », le vert, une étape où il connut la réussite et le succès financier jusqu’au « rose » de « Love you » la phase où il trouve l’amour, il n’exclut aucun aspect de son parcours.

L’artiste exprime sa gratitude pour toutes les expériences qu’il a su connaître, les défis, les hauts et les bas, la force qu’il a su tirer des faits tragiques de sa vie. Au-delà, musicalement, c’est une invitation à le considérer comme un artiste à part entière, qui ne souhaite pas qu’on l’enferme dans une case. L’EP est un cocktail de hip-hop, RnB, afrobeat et reggae, il propose 6 titres dans un délire à la fois festif et mélancolique, mais surtout fluide avec un message clair du premier titre « Love you » à « Chidi ». Clairement ce qu’il faut garder du projet est que c’est un artiste qui vogue loin des préjugés, avec un style très versatile qui ne souhaite être enfermé ni dans la case du rap ni dans la case du reggae ou du R&B. « Moodswings » se veut être une expérience multicolore d’un artiste qui peut s’épanouir librement dans le style qu’il a choisi de faire.

Par Jude B.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here