À Budapest, le nageur espagnol Fernando Alvarez n’a pas plongé pour disputer son 200m. Il voulait rendre hommage aux victimes des attaques terroristes.

Fernando Alvarez devait disputer le 200m brasse à Budapest, lors des World Masters Swimming. Natif de Cadix, le nageur avait demandé à la Fédération Internationale de Natations (FINA) s’il était possible d’observer une minute de silence. La FINA a refusé sa demande. Bien décidé à rendre hommage aux victimes des attaques en Catalogne, il a donc décidé de ne pas s’élancer lors de son 200m brasse. Il a fini par nager, une fois la minute de silence observée.

Il s’est exprimé sur cette action à El Español : « J’ai commencé une minute après. Mais ce n’est pas grave. Ce que je ressentais était plus fort que si j’avais gagné toutes les médailles d’or au monde. C’est quelque chose qui nous a affectés, mais peut-être à cause de la distance et parce que j’ai de la famille là-bas, eh bien … Ça aurait été un bon geste. »

SUR LE MÊME SUJET :

https://youtu.be/1juts-h-w8Q?t=48s

Partager cet article

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.