Garbage Time: La Sueur Awards

Bon, comme apparemment c’est à la mode de décerner des trophées de mi-saison ou du moins de faire des prévisions pour les trophées de fin de saison, vous n’y échapperez pas. Même si quelque part on m’a un peu forcé la main pour le faire et bon n’ayant pas le culot, l’insolence, l’aura on va dire l’aura pour froisser personne, je n’ai pas pu me soulever contre la hiérarchie au-dessus de moi !  Bref trêve de bavardages, entre trophées basiques et ceux que j’aimerai décerner vous allez être servis.

M.V.P Stephen Curry. Le seul trophée de fin de saison qu’on peut d’ores et déjà remettre à son gagnant. Que dire de plus sur Stephen sérieusement ? On a l’impression qu’il flotte sur un nuage depuis un certain temps maintenant il serait peut-être temps d’admettre que ce nuage c’est juste son quotidien pour lui, il est sur Terre comme nous. En tout cas Steph, tu nous fais rêver, nous observateurs avertis ou néophytes, et tu ne cesses d’accroitre la popularité de notre NBA. Je t’aime Steph, du fond du cœur.

M.I.P CJ McCollum/Rajon Rondo un duo gagnant entre une explosion et un retour au premier plan. Le premier propulsé titulaire après le départ de Wes Matthews est passé de 6.8 à 20.5 points tout en conservant les mêmes pourcentages ; capable de prendre feu à tout moment il est mon favori pour le trophée NBA de M.I.P. Pour l’autre c’est un choix personnel, que ça me fait plaisir de revoir Rondo à ce niveau-là (meilleur passeur de la ligue rappelons-le), lui a qui a arrosé mes yeux à son époque verte et qui m’a fait pleurer une fois à Dallas renait complètement du côté de Sacramento bien aidé par un Cousins en super forme cette  saison.

[graphiq id= »dhhnxUa4YF7″ title= »C.J. McCollum Career Points, Rebounds and Assists » width= »600″ height= »521″ url= »https://w.graphiq.com/w/dhhnxUa4YF7″ link= »http://basketball-players.pointafter.com/l/211/C-J-McCollum » link_text= »C.J. McCollum Career Points, Rebounds and Assists | PointAfter »]

6th man  Igu.. Iguoa… Iguad.. André là le mec des Warriors ! Toujours aussi bon pourrait être starter dans énormément de franchises de la ligue, mais nonn l’ancien Sixer reste discret, il est l’une des clés de voute du système si bien huilé des Warriors.

Rookie Of The Year Towns. Karl Anthony tout simplement. J’aime beaucoup ce qui se passe en ce moment en NBA, alors que le small ball semblait avoir conquis tout le monde et que les extérieurs sont en majorité les nouvelles stars de la ligue, les meilleurs rookies sont à l’intérieur: Towns, Okafor, Porzingis, et dans une moindre mesure Randle (oui on sait, il a joué quelques minutes la saison dernière). Mais aussi l’explosion de Boogie Cousins, et Andre Drummond, ça laisse présager encore énormément de changements au sein de la ligue et du jeu. Affaire à suivre.

Social Network Trophy D’Angelo Russell. Le joueur 2.0 par excellence ! Twitter, Instagram « DLOADING » is everywhere et il me régale personnellement. D’ailleurs quelqu’un peut m’expliquer son projet sur instagram, une photo vide toutes les 2,3 photos ? Incompréhensible. Mention spéciale à Dirk Nowitzki toujours aussi bon sur la twittosphère.

Et non ce n’est pas un problème de chargement de mon pc...

Et non ce n’est pas un problème de chargement de mon pc…

Chouchou Trophy Damian Lillard j’adore ce mec, qui souffre du départ de ses potos (LMA, BATMAN et Wes Matthews), résultat on s’intéresse moins à Portland qui n’est plus un sérieux contender à l’Ouest. Pour ce qui est de Dame il est toujours aussi bon, clutch, encore perfectible notamment sur la gestion des coups de mou. Mais le futur c’est lui et il peut attirer un ou deux gros FA dans les années à venir… Ou s’en aller ce qui serait dommage pour la franchise de l’Oregon au regard de l’énorme paire du type.

Le LVP (Less Valuable Player)  Encore un double gagnant Kevin Love/Anthony Davis. 110M$ sur 5 ans pour le premier,  145M$ pour le deuxième (plus gros contrat all-time au passage). Pour quel rendement ? Aux antipodes de la définition d’un joueur valuable, ils coutent énormément d’argent pour une demi-saison pour le moment en demi-teinte. Attention je ne dis pas que ce sont des brêles, ce sont des -très- bons joueurs de basketball, quoique pour Love j’ai un doute, juste qu’ils ne justifient pas l’investissement consenti pour eux (pour le moment).

Sérieusement ?!?

Sérieusement ?!?

Le « J’abandonne il sera plus jamais à son niveau de MVP et ça me fait chier parce que j’étais fan » trophy  Derrick Rose.

Le « Je suis vraiment le chouchou en plus j’ai un talent caché que La Berkane veut vous faire découvrir » trophy Damian Lillard … HE GOT SOME BARS !

By La Berkane

Leave A Comment

Your email address will not be published.