Georges St-Pierre – un nouveau comeback en ligne de mire

Absent de la cage de l’UFC depuis sa victoire contre Michael Bisping, Georges St-Pierre a annoncé qu’il pourrait à nouveau revenir.

Lors de l’UFC 217, Georges St-Pierre s’imposait au 3e round contre Michael Bisping. Le Canadien empochait ainsi la ceinture middleweight et réussissait l’un des plus impressionnants comeback. Plus de 4 ans après son dernier combat et âgé de 36 ans, GSP n’avait peut-être jamais semblé aussi affûté. Ayant pris beaucoup de poids pour le combat, le plus grand welterweight de l’histoire abandonnait sa ceinture un mois plus tard. Souffrant d’une infection suite à sa prise de masse, St-Pierre s’éloignait à nouveau du MMA.

Hier soir, au micro d’Ariel Helwani pour The MMA Hour, il s’est exprimé sur son avenir. Désormais, le Canadien va mieux, a perdu beaucoup de poids et est de son propre aveu « ripped ». Il pèse entre 81 et 84kg selon lui. « Je pense que je combattrai à nouveau en fonction de mon état de santé et du reste… Il est trop tôt pour le dire maintenant, mais je me sens beaucoup mieux maintenant. Mieux qu’avant suite à mes combats. »

« Je n’ai pas fermé la porte sur ma carrière. Et aussi, je vais devoir réfléchir à quel poids je retourne, à -84kg, -77kg, -70kg, quel serait le poids. J’ai remporté le titre en -77kg à plusieurs reprises. Cela ne veut pas dire que je ne peux pas revenir en arrière et essayer d’aller chercher le titre. Mais pour moi, maintenant que je suis à la fin de ma carrière, si je fais quelque chose, ça doit être quelque chose qui m’excite, quelque chose en situation gagnant-gagnant, qui peut m’élever. Je l’ai dit plusieurs fois. Je sais que je me répète, mais c’est la vérité. » 

« Si je combats, ça doit être quelque chose qui m’excite, quelque chose qui m’élève. Le combat avec Michael Bisping était un grand risque, mais il avait le potentiel de m’élever en tant que combattant et pour mon héritage. C’est pourquoi j’ai pris le combat, c’était une belle opportunité, une opportunité gagnant-gagnant. J’aurais pu perdre et ça aurait pu être un désastre. Mais j’étais confiant de me mettre au travail et ça allait être gagnant-gagnant. J’avais beaucoup à gagner et beaucoup à perdre. Si je reviens, il doit y avoir beaucoup à gagner pour moi, pas seulement beaucoup à perdre. »

Vous l’aurez compris, Georges St-Pierre veut revenir à l’UFC, une fois qu’il sera guéri. L’option Tyron Woodley ne semble pas privilégiée par le Canadien. Seule star du combat, il aurait peu à gagner pour récupérer sa ceinture. De son propre aveu, GSP trouve que Woodley manque d’une dimension « historique ». En revanche, le superfight contre Conor McGregor serait extrêmement intéressant financièrement pour lui. Il l’a encore dit, la catégorie -70kg, celle du Mystic Mac, reste une option. Toutefois, « l’homme le plus charismatique » n’apporterait rien à l’héritage du Canadien selon GSP… Argent, Héritage, Risque, voilà les trois piliers qui feront revenir la légende.

Photo By: UFC

Leave A Comment

Your email address will not be published.