MMA – Georges St-Pierre est revenu sur les moments les plus difficiles de sa carrière. Il a alors nommé ses adversaires les plus coriaces.

Pour beaucoup Georges St-Pierre est et demeurera comme un des plus grands athlètes de toute l’histoire de l’UFC. Ce statut, GSP le doit à une carrière quasi parfaite, aussi bien dans la cage que sur l’aspect extrasportif. Champion dans deux catégories, il aura vengé ses petites défaites et défendu son titre à de nombreuses reprises. C’est un athlète qui n’aura par ailleurs jamais eu de controverses concernant le dopage de près ou de loin. Un point essentiel lorsque l’on connaît le parcours de Jon Jones par exemple, autre prétendant au titre de GOAT.

Récemment, Georges est revenu sur les moments les plus marquants de sa longue carrière. Il y évoque ainsi les deux adversaires en particulier qu’il garde en mémoire comme ayant été particulièrement compliqués :

« Mon adversaire le plus coriace a été Michael Bisping. Le gars qui m’a donné le face-à-face le plus compliqué était BJ Penn durant notre première opposition. »

SUR LE MÊME SUJET :

Tous les fans ne le savent peut-être pas, mais BJ Penn était un véritable monstre dans son prime. Loin de sa fin de carrière assez chaotique, achevée sur sept défaites consécutives. À l’opposé de cela, GSP apparaît comme l’un des athlètes ayant le mieux géré l’ensemble de sa carrière. Choisir le bon moment pour se retirer est considéré comme l’aspect le plus difficile de la vie d’un athlète. La volonté perpétuelle de rebondir après une défaite rend la chose particulièrement compliquée.

De son côté, celui que l’on surnomme « Rush » dispose d’une fiche enviable. 26 victoires pour seulement deux défaites. Il n’aura plus perdu depuis sa défaite surprise face à Matt Serra. Après cela ? GSP peut se targuer d’avoir enchaîné sur pas moins de 13 victoires consécutives !

Partager cet article

SourceGIVEMESPORT
Crédits photosInstagram - @georgesstpierre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.