2019 touche bientôt à sa fin et on peut dire que ce fut une grande année pour le hip-hop français. Rapide bilan de l’année 2019

L’année de l’excellence pour le hip-hop français : c’est en ces termes que l’on pourrait qualifier cette année qui se termine. Nous avons classé les artistes et leurs projets en plusieurs catégories.

Les gros comebacks :

2019 a été le retour tant attendu de PNL avec l’album Deux Frères, porté par un clip qui aura véritablement fait le tour des réseaux sociaux cette année : Au DD. Sur le même terrain, on aura également noté le comeback du fennec aka Nekfeu avec son double album Les Étoiles Vagabondes (le morceau Chanson d’amour restera d’ailleurs une de nos favorites de l’année). Dans le rap égotrip, Kaaris aura également fait son retour avec Or Noir 3, d’où sera extrait le très bon Gun Salute. Parmi les anciens, le marseillais Alonzo aura également fait son retour à travers l’album Stone et le titre Compliqué sorti au milieu de l’été qui nous aura bien ambiancés.

2019 aura également été l’année où l’on aura vu Niska un peu partout : La sortie de l’album Mr Sal, en feat avec Booba sur Médicament, en feat avec Koba et Ninho sur Tous les couler et Méchant ou même dernièrement en feat avec 4Keus sur MD. Enfin, Dosseh et Dadju ne seront pas passés inaperçus avec le projet Summer Crack 4 pour le premier, ainsi que l’album P.O.A pour le second.

Les éclosions :

2019 aura également été l’éclosion d’artistes tels que Bramsito Koba La D et surtout Ninho avec l’album Destin, triple disque de platine et un single Goutte d’eau, streamé des millions de fois sur les plateformes. Hamza aura également fait du très bon travail cette année avec la sortie de ses albums Paradise ou encore Santa Sauce 2, qui comptaient notamment des collaborations avec SCH, Oxmo Puccino ou encore Christine and The Queens. Sur le même registre des artistes qui n’auront pas chômé cette année, on distribue également un bon point à Niro et ses plusieurs chapitres de Stupéfiant, mais également Tayc et ses trois tomes de Nyxia.

Dans un autre registre, l’éclosion de Vegedream en tant qu’artiste à part entière aura également fait parler, et un single Personne en featuring avec Damso qui restera pour nous un des featurings les plus originaux de l’année. Enfin, Roméo Elvis dont on a beaucoup entendu parler en 2018 via Tout Oublier avec la sœur Angèle aura montré toute l’étendue de son talent en solo sur 2019.

Les talents de demain :

Du côté des artistes/pépites découvertes, on aura noté Luidji pour les sonorités Drake. Du côté des jeunes pousses : Tsew The Kid et son projet Diavolona, Brmvsoo du côté de Nanterre ou encore 404Billy et D.A.V protégés de Damso. Enfin, on aura noté l’arrivée d’un « nouveau venu » dans le paysage du rap FR : Zola, qui peut se targuer d’avoir réalisé cette année un titre avec Ninho pour son tout premier véritable album solo Cicatrices.

Les confirmations féminines :

Aya Nakamura qui avait régalé la France entière avec Djadja en 2018 aura confirmé cette année son statut de leader dans le hip-hop français par la sortie de l’édition Deluxe de son premier album éponyme, mais aussi par le single Pookie qui aura bénéficié d’importantes rotations en radio. Chez les femmes, on aura également assisté au retour de Shay et son album Antidote ou encore Chilla et son album MUN, qui va véritablement positionner cette dernière comme une artiste à suivre en 2020.

Une année 2019 qui aura donc été un très bon cru pour le hip-hop français. A quoi s’attendre pour 2020 ? Concerts et/ou tournées de Dadju, Ninho, IAM, Niska, PNL, un festival Chorus qui prévoit Booba en tête d’affiche… Bref, can’t stop won’t stop.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here