Isaiah Thomas – l’incroyable chute de l’ancien héros du TD Garden

Idole de tout un peuple à Boston en 2017, Isaiah Thomas connaît depuis un violent retour à la réalité. La dure loi du sport.

Lors de la saison 2016-2017, Isaiah Thomas portait les Boston Celtics vers la première place à l’Est. Leader de la franchise, il tournait à 28.9 points (46.3%), 2.7 rebonds, 5.9 passes. Il était sélectionné pour son deuxième All-Star Game et au sein de la deuxième meilleure équipe de la NBA. Bref, tout allait bien pour IT4. Malheureusement pour lui, il était touché à la hanche pendant la saison, sa blessure s’aggravait pendant les playoffs. Il était aussi frappé par un drame familial puisque sa sœur était tuée dans un accident de voiture. Avec sa hanche flinguée, Thomas ne jouait pas les derniers matchs de Boston contre les Cavaliers en Finales de Conférence. Après avoir tout donné pour sa franchise, il assistait impuissant à la domination totale des siens face à Cleveland.

Le 22 août, il était tradé aux Cleveland Cavaliers en compagnie de Jae Crowder, Ante Zizic et du choix de Draft des Nets contre Kyrie Irving. Dans sa dernière année de contrat, il arrivait blessé dans la franchise. Sous pression, Thomas faisait enfin ses grands débuts aux Cavs le 2 janvier 2018. En 19 minutes, il marquait 17 points et redonnait espoir. Malheureusement, son intégration ne se passait pas bien et les performances sportives ne suivaient pas non plus. En 15 matchs dans l’Ohio, il apportait 14.7 points (36.1%), 2.1 rebonds, 4.5 passes.

Conséquence directe, le meneur se faisait trader aux Los Angeles Lakers le soir de la trade deadline. En Californie, à quelques mois de la fin de son contrat, il retrouvait une place de sixième homme. En 17 matchs, il apportait 15.6 points (38.3%), 2.1 rebonds et 5.1 passes. Les rêves de contrat maximum d’Isaiah Thomas, 29 ans, venaient de partir en fumée. Agent libre depuis le 1er juillet dernier, il n’a été signé que 12 jours plus tard par les Denver Nuggets. Dans le Colorado, Thomas retrouvera Mike Malone, son coach à Sacramento. Signé pour un an et le minimum vétéran (2.03 millions d’euros), le meneur est toutefois promis à un rôle de sixième homme. Signé pour 27 millions de dollars sur 4 ans en 2014 par les Kings, le meneur touchera donc encore moins en 2018-2019. Au moins 307 joueurs, dont 25 rookies toucheront plus que lui la saison prochaine. Si pour les Nuggets c’est le jackpot, IT a beaucoup à perdre…

En serrant les dents pour Boston en 2017, Thomas s’est sacrifié pour la franchise. Danny Ainge a ensuite pris la meilleure décision sportive pour les Celtics en se séparant d’un joueur blessé. Depuis, IT traîne cette blessure à la hanche comme un fardeau et cherche désespérément à retrouver son statut. On comprend mieux les décisions de Kyrie Irving et Kawhi Leonard, qui n’ont pris aucun risque avec leur physique.

Photo By: NBA

Leave A Comment

Your email address will not be published.